Search
mardi 17 oct 2017
  • :
  • :

Communiqué des jeunes socialistes Déodatiens.

logo_PSCumul : Le nouveau Maire de Saint-Dié-des-Vosges nuit à la démocratie.

Le maire de Saint-Dié-des-Vosges, David Valence, s’est accaparé, en plus de son mandat de Maire et de Président de l’Intercommunalité, le poste de Président du Pays de la Déodatie. De quoi être bien occupé, peut-être trop…

Un poste de plus pour David Valence, élu quelques jours avant le dernier Conseil municipal en date où il a d’ailleurs tenu à justifier son cumul.

En substance, le Maire a expliqué devant l’assemblée que le cumul peut être autorisé lorsqu’il est proportionnel à la proximité des lieux de décision. Puisque le siège de l’intercommunalité est à deux pas de la Mairie, David Valence s’est trouvé en droit de cumuler les mandats.

Si pour la droite, le cumul serait source d’efficacité, à nous, jeunes socialistes, il nous semble que lorsqu’un Homme dirige seul, il se bouche les oreilles. Les exemples sont légions pour qui connaît l’Histoire. Pour nous, l’efficacité ne peut s’affranchir de la démocratie lorsqu’elle se fait au détriment des citoyens ; nous nous en expliquons. Si le cumul est néfaste, c’est contre les citoyens et les générations à venir. Il interdit aux bonnes volontés de s’intégrer progressivement au débat public. Il éloigne le citoyen des décisions pour le laisser spectateur. A l’heure où les Français se sentent oubliés de la politique, particulièrement dans une région comme Saint-Dié-des-Vosges, le socialisme doit permettre au plus grand nombre de pouvoir s’impliquer aussi directement que possible, dans les décisions qui le concerne. Il ne s’agit pas de passer à un système de démocratie directe, mais de s’en approcher.

Le socialisme, parce qu’il doit croire dans l’humain avant tout, et parce qu’il sait que l’Homme n’est pas une machine, ne peut imaginer qu’un élu soit capable de faire sereinement son travail lorsqu’il occupe trois postes avec de telles responsabilités, et ne peut accepter que l’on cumule tous les mandats parce qu’on est incapable de dialoguer sereinement avec les autres élus de la Déodatie.

La volonté de travailler ensemble, avec TOUS les élus locaux est essentielle et est à saluer, mais la volonté de se « garder » les présidences et de cumuler ne l’est pas ! Un Conseiller ou autre membre compétent de la liste Saint-Dié Avenir aurait été préférable pour que chacun travaille efficacement dans son domaine, et rend compte aux autres élus le moment venu. C’est cela une équipe, non ? Un homme ne peut se réserver tous les postes ! Mais peut-être que la municipalité n’est PAS une équipe, mais quelle est juste un, et seulement un homme : David Valence.

On dénoncera l’aspect financier de l’affaire : cet homme se drape de principes, mais quand il réclame des économies pour la ville, il s’abstient de montrer l’exemple.

Finalement, entre l’union des démocrates et celles des indépendants (UDI), Valence a fait le choix de l’indépendance au détriment de la démocratie.

Les jeunes socialistes Déodatiens : Alexandre, Guillaume, Khalid, Romain.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *