Search
jeudi 30 mars 2017
  • :
  • :

Deux nouveaux sens viennent compléter le jardin sensoriel de la Maison du 21ème siècle.

image_pdfimage_print
Jardin_Tactile_Sonore_01

L’argilophone.

La Maison du 21ème siècle propose à ses résidants depuis maintenant quelques temps un jardin sensoriel, leur permettant lors de leurs promenades d’y éveiller leurs sens. Cependant, 2 venaient à manquer à l’appel : le toucher et l’ouïe. Une absence désormais comblée depuis mercredi dernier, via un travail conjoint entre la Maison du 21ème siècle, l’école Vincent Auriol du quartier Kellermann et l’artiste potière céramiste Céline Blaudez. Un contact qui avait déjà été établi entre cette dernière, habitant à Avricourt en Moselle, et la Maison du 21ème siècle, par le biais d’Alberto Szwarcer, en charge de l’urbanité, dans le cadre des « cafés grenadine » il y a déjà maintenant un certain nombre d’années. Lorsqu’elle proposa cette année un projet de plus grande envergure à monsieur Szwarcer, c’est tout naturellement que l’idée du jardin tactile et sonore s’est mis en place, et qu’il s’est mis en relation avec l’école Vincent Auriol afin de travailler ensemble.

Jardin_Tactile_Sonore_04

La mosaïque tactile.

Un projet pédagogique supervisé par 2 professeurs de l’école primaire, Irène Vogt et Marie-Claude Jarrige, qui mêle les enfants de classes de CP de Vincent Auriol, une quarantaine au total, aux résidants de la Maison du 21ème siècle, via la formation de 5 groupes de 6 à 7 jeunes élèves pour 1, 2, voire 3 résidants. Durant les mois d’avril et mai derniers ont été mises en place de très nombreuses séances de travail d’une heure chacune, à raison de 4 groupes par jour, pratiquement chaque journée scolaire. Par exemple, les enfants et résidants ont eu une séance par jour sans discontinuer durant 3 semaines ! Une minutieuse mise au point a été nécessaire en amont afin d’organiser et de préparer au mieux cette idée ambitieuse, qui s’est déroulée en 3 phases : une approche, une familiarisation générale, notamment pour voir comment les résidants appréhendaient le travail de la terre; puis une rencontre, avec un atelier préparatoire et une réunion avec visite du jardin; enfin les séances de travail en elles mêmes. Le but était de réaliser des pièces qui devaient pouvoir vivre dans le jardin tout en étant accessibles aux personnes en fauteuils roulants.

Les carillons.

Les carillons.

C’est avant hier qu’avait donc lieu la présentation aux enfants de ce jardin tactile et sonore, qui découvraient leurs oeuvres au sein de leur nouvel environnement, ainsi que l’inauguration par Antoine Bressand, directeur de la Maison du 21ème siècle et de la Maison Mosaïque, d’une plaque apposée au mur où on peut y lire : « Jardin Tactile et Sonore – Travail réalisé par la classe de CP de l’école Vincent Auriol et les résidants de la Maison du 21ème siècle avec Céline Blaudez céramiste – Avril – Juin 2014 ». Au total on y retrouve 5 oeuvres, réalisées exclusivement en travaillant la terre (voir les photos) : une mosaïque tactile, une fontaine à billes, des carillons suspendus à un arbre, un argilophone et une grande pièce sculptée. Outre les enfants de Vincent Auriol qui ont participés au projet venus avec quelques mamans, les 2 professeurs, l’artiste, Alberto Szwarcer, les résidants accompagnés du personnel éducatif, étaient présents les enfants de la grande section de maternelle de l’école Providence, qui ont également tenus à participer en réalisant un grand dessin. Les 5 sens sont donc désormais représentés au sein du jardin ! Un beau projet qui est amené à se poursuivre l’an prochain, avec probablement l’école du quartier Saint-Roch.

Jardin_Tactile_Sonore_05

La fontaine à billes

La pièce sculptée.

La pièce sculptée.

 

Jardin_Tactile_Sonore_06Jardin_Tactile_Sonore_07




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *