Search
mardi 12 déc 2017
  • :
  • :

Affaire Grégory – Le juge Lambert sûr de l’innocence de Bernard Laroche ressent « un immense sentiment de culpabilité ».

image_pdfimage_print
Le juge Lambert au micro de Mathieu Aron (Capture d’écran).

À l’aube de sa retraite de la magistrature et à l’occasion de la parution la semaine prochaine de son livre  « De combien d’injustices suis-je coupable? » aux éditions du Cherche Midi le juge Jean Michel Lambert était invité ce matin par Mathieu Aron sur Radio France.

 

Il est revenu sur l’une des plus célèbres affaires judiciaires françaises, « l’affaire Grégory », et notamment sur Bernard Laroche qu’il avait inculpé à l’époque du meurtre de Grégory et fait incarcérer le 5 novembre 1984  sur la base du témoignage de sa jeune belle-soeur, Muriel Bolle, qui reviendra sur ses déclarations deux jours plus tard.

Bernard Laroche sera libéré le 4 février 1985 et assassiné par le père de Grégory le 29 mars 1985.

Le juge Lambert chargé à l’époque de l’affaire (afp).

Dans cette interview, le juge Lambert exprime sa certitude de l’innocence de Bernard Laroche et déclare ressentir un « immense sentiment de culpabilité » précisant «  dans le contexte de l’époque, avec la pression médiatique, ça interdit de travailler dans la sérénité« .

Il précise également ne jamais s’être remis de cette affaire qui a « bouleversé [sa] personnalité » regrettant « mais Bernard Laroche, lui, n’est plus là. »


Retrouver l’interview en intégralité sur le site de Radio France

Bernard Laroche incarcéré le 5 novembre 1984 (afp).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une affaire hyper médiatisée et toujours non élucidée (afp).

Épinal Infos

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *