Search
vendredi 18 août 2017
  • :
  • :

Les Ets Huin avec le patrimoine horticole

Les obtenteurs lorrain

Le patrimoine français est partout, dans notre architecture, dans nos créations artistiques mais aussi dans nos jardins, champs et autres jardinières. Jadis, la Lorraine était reconnue mondialement à la fin du 19ème siècle comme la « capitale de l’horticulture ». Cette réputation, nous la devions à de grands noms de la botanique qui ont fait prospérer notre région : Victor Lemoine, François- Félix Crousse, les frères Simon…entre autres. Passionnés par la découverte de nouvelles variétés, ils sont devenus des maîtres de l’hybridation bien avant les découvertes de Mendel . Ils ont alors été souvent récompensés pour leurs obtentions lors des exposions universelles. Malheureusement, la guerre a causé le déclin de leurs entreprises, leurs noms ont lentement été oubliés, et les plantes qu’ils ont créées sont souvent difficiles à retrouver, et ont même parfois déjà disparues… A l’époque, ces obtenteurs lorrains avaient fondé l’actuelle « Société Centrale d’Horticulture de Nancy », accompagnés par le célèbre artiste : Emile Gallé. En effet, ce verrier lorrain, passionné de plantes, était aussi le voisin et l’ami de Victor Lemoine. Nul doute que sans ce lien étroit avec l’horticulture lorraine, le mouvement artistique Art Nouveau n’aurait pas eu le même essor. D’ailleurs, nous retrouvons régulièrement des hommages rendus les uns aux autres à travers le nom de leurs créations.

Depuis 2006, les Conservatoire et jardins botaniques de Nancy et l’école d’horticulture et de paysage de Roville -aux-Chênes, travaillent en partenariat à la recherche et à la conservation des obtentions lorraines datant du début du 20ème siècle. En 2012, soutenue par la région Lorraine, l’école a souhaité mettre en place un projet en partenariat avec les producteurs de la région, avec deux objectifs:
• Replanter notre patrimoine dans nos jardins
• Redynamiser le secteur horticole avec un projet commun. Quelques producteurs se sont alors engagés avec un seul but: faire valoir leur savoir-faire en garantissant au consommateur la production régionale de leurs produits.

C’est le cas des Ets Huin à Saint-Michel Sur Meurthe qui ouvrent leurs  portes les 11 et 12 octobre 2014. L’automne arrive et vos extérieurs ont grand besoin d’un nouveau souffle ? Çà tombe bien, les Ets Huin s’offrent à vous, à vos désirs et sur le patrimoine horticole. C’est l’occasion pour chacun de prendre le temps de se faire conseiller par les spécialistes du jardin. Octobre étant un mois idéal pour planter ses arbustes, autant en profiter pour découvrir ou  redécouvrir nos pépinières locales ! Un détour s’impose !

Ets Huin, 999 r St Michel 88470 SAINT MICHEL SUR MEURTHE. Tél : 03 29 58 37 60

Les serres des Ets Huin à Saint-Michel sur Meurthe

Site internet : http://horticulture-huin.fr/

Note :

La pépinière est implantée à Saint Michel sur Meurthe au pied des montagnes Vosgiennes ( à une altitude de 330mètres), avec un climat semi continental aux hivers rudes et quelquefois des étés chauds (Amplitude thermique de -20°c à +30°C). Néanmoins la qualité de l’eau y est tout à fait idéale pour la culture des plantes (pH 7)

Pour mieux vous orienter, les serres sont implantées à 5 km de Saint-Dié des Vosges, 40km d’Epinal, 50km de Colmar, 70 km de Nancy et 80km de Strasbourg. h




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *