Search
mardi 12 déc 2017
  • :
  • :

Recueillement au monument aux morts déodatien lors du congrès régional de l’Union Nationale des Parachutistes.

image_pdfimage_print

Ce week-end, la section déodatienne de l’Union Nationale des Parachutistes (UNP) organisait son congrès régional. C’est dans ce cadre qu’a été célébré hier matin un office religieux au sein de la cathédrale de Saint-Dié-des-Vosges, suivi d’un dépôt de gerbe au monument aux morts de la ville, où à cette occasion le nouveau drapeau de l’UNP de Saint-Dié-des-Vosges et ses environs a été présenté par l’association. Parmi les personnes présentes se trouvaient de nombreux officiels et élus, dont André Knoblock, président d’honneur de la section de l’UNP de Saint-Dié-des-Vosges et ses environs, Philippe Wendling, représentant le président national de l’UNP, le Colonel Xavier Laffaille, président de la section locale, David Valence, maire de Saint-Dié-des-Vosges et président de la Communauté de Communes des Vallées de la Haute-Meurthe, le premier adjoint au maire et chargé des questions relatives au monde combattant Bruno Toussaint, le député de la seconde circonscription des Vosges Gérard Cherpion, Lovely Chrétien, vice-présidente du conseil région de Lorraine et William Mathis, vice-président du conseil général des Vosges et maire de Saint-Michel-sur-Meurthe. A noter la présence de représentants de l’amicale des parachutistes allemands de Lich, dont son président Michael Rackebrandt, qui ont également déposés une gerbe au pied du monument commémoratif.

Après un traditionnel salut aux porte-drapeaux, la procession s’est ensuite dirigée vers la salle Mélusine de l’Espace François-Mitterand, précédée par les musiciens de la Lyre Michelloise, où y était organisé un vin d’honneur offert par la Municipalité. Un vin d’honneur préludé par 3 allocutions, prononcées respectivement par Xavier Laffaille, David Valence et Gérard Cherpion, mettant tout particulièrement l’accent sur le courage, le dévouement et le sacrifice des soldats parachutistes envers la France, de même que sur la valeur de notre armée et du rôle international qu’a à jouer notre pays dans le monde à l’heure actuelle. L’actuel premier magistrat de la ville, qui reçut des mains du Colonel Laffaille la médaille du cinquantenaire de l’UNP, n’a de plus pas manqué de rappeler lors de sa prise de parole que Saint-Dié-des-Vosges est la seconde ville du département a s’être vue décorée de la Légion d’Honneur, le 28 février 1949, après Rambervillers. Des interventions largement applaudies par toute la salle composée de nombreux anciens du corps des parachutistes.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *