Search
mardi 12 déc 2017
  • :
  • :

Un programme pour la saison 2014/2015 de « sCENe+ » résolument éclectique.

image_pdfimage_print
De gauche à droite : Jérôme Didier, Véronique Marcillat, Claude Kiener, David Valence.

Les nombreuses animations culturelles qui ponctueront la saison 2014/2015 de « sCENe+ » ont été officiellement présentées vendredi dernier. Un événement qui rassembla la majorité des acteurs des scènes artistiques, culturelles et politiques de Saint-Dié-des-Vosges. On y retrouvait notamment un grand nombre d’élus, dont le maire David Valence ainsi que les membres de son équipe municipale. « sCENe+ », c’est une structure déodatienne récente, née du fruit de la mutualisation des équipes du CEMOD (Conservatoire Ecole de Musique Olivier-Douchain), de l’Espace Georges-Sadoul – récemment rénové –, de La NEF et de leurs programmations respectives, définie comme une « nouvelle donne artistique ». C’est sous la forme d’un film d’une trentaine de minutes que s’est matérialisée la présentation de cette nouvelle saison, où un souci tout particulier a été apporté à la diversité des spectacles vivants proposés. Le populaire, tels le YouTuber Norman, l’incontournable Bernard Lavilliers ou l’humoriste Gaspard Proust côtoie ainsi des artistes plus confidentiels, dont certains proposent des prestations scéniques sortant des sentiers battus et à même d’attiser la curiosité du public. On citera par exemple l’Operetta burlesca de Emma Dante ou le groupe de rock Adaptatsia, originaire du Kazakhstan.

David Valence, qui ne manqua pas de rappeler l’importance de la culture en tant que telle, a estimé que cette saison bénéficiait d’ « une très belle programmation, faites avec des moyens un peu plus limités qu’à l’ordinaire, parce que les temps sont ce qu’ils sont, mais les Déodatiens auront la possibilité de s’ouvrir au monde comme ils le méritent ». Des animations de qualité qui suscitent l’envie de culture, a par ailleurs ajouté l’adjointe au maire à la culture, Claude Kiener. Jérôme Didier et Véronique Marcillat, respectivement directeur de la culture de la Ville de Saint-Dié-des-Vosges et directrice de l’Espace Georges-Sadoul, 2 des acteurs principaux derrière cette nouvelle programmation, ont quant à eux insisté sur leur souhait de faire venir jusqu’aux Déodatiens des artistes qui amènent une certaine singularité, au moyen du spectacle vivant – judicieusement comparé à l’artisanat par monsieur Didier et en opposition avec le cinéma qui se définit comme une industrie – tout en n’oubliant aucune catégorie de public. Ce lever de rideau sur la saison culturelle 2014/2015 de « sCENe+ », dont vous pouvez retrouver le programme ici, s’est achevé par un concert aux accents jazzy.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *