Search
dimanche 22 oct 2017
  • :
  • :

Une rentrée « officielle » pour situer l’IUT déodatien dans son environnement.

Bien que la reprise des enseignements a eu lieu la semaine dernière à l’IUT de Saint-Dié-des-Vosges, une rentrée dite « officielle » a été spécifiquement organisée pour les élèves de première année des 3 spécialités qui sont proposées au sein de l’établissement, nommément DUT GEII (Génie Electrique et Informatique Industrielle), DUT Informatique et DUT MMI (Métiers du Multimédia et de l’Internet, anciennement Services et Réseaux de Communication). Ce sont donc environ 150 élèves qui étaient réunis lundi matin dans l’amphithéâtre afin d’assister à cette rentrée, qui des mots du directeur de l’IUT déodatien Olivier Caspary, avait pour but de « situer l’IUT dans son environnement et dans l’Université de Lorraine », auquel il est partie intégrante. A ses côtés se trouvaient un certain nombres d’élus : le maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence, accompagné de son directeur de cabinet Patrick Schmitt, de son premier adjoint Bruno Toussaint, du conseiller délégué auprès de monsieur Toussaint et président du groupe « Saint-Dié Avenir » Mustafa Guglu, mais aussi le premier magistrat de Gérardmer Stessy Speissmann et le député de la deuxième circonscription des Vosges Gérard Cherpion.

Le vice-président de l’Université de Lorraine et étudiant en pharmacie Aurélien Martin, également présent ce lundi, a exhaustivement présenté l’Université de Lorraine, où il précisa par exemple qu’elle est le second employeur de la région, forte de 7000 employés, et que l’IUT de Saint-Dié-des-Vosges est l’un des 14 sites lorrains proposant des formations de type DUT. Il insista également sur les différents organismes mis en place spécifiquement pour les étudiants, tels que le CROUS (Centre Régional des Oeuvres Universitaires et Scolaires), de même que les nombreux dispositifs d’aides existants (de santé, de logement, etc.). Une présentation pour le moins complète à laquelle lui a succédé diverses prises de paroles. Lors de son allocution, Pierre Becker, directeur de l’entreprise raonnaise PTP Industry et parrain des nouvelles promotions de la rentrée 2014/2015, ardent défenseur de l’apprentissage, s’est néanmoins dit très fier de ce rôle de parrain, soulignant la qualité de l’enseignement prodigué à l’IUT déodatien, via ses enseignants chercheurs (environ 50% de l’effectif) et ses intervenants externes. David Valence a rappelé quant à lui l’importance de la présence de ces lieux de formation que sont l’IUT et l’InSIC (Institut Supérieur d’Ingénierie de la Conception) à Saint-Dié-des-Vosges, ville de taille moyenne où l’enseignement supérieur est de fait peu représenté, projetant d’installer prochainement la fibre optique dans ces 2 établissements. Le premier magistrat s’est dit également fier d’accueillir ces étudiants, dont un certain nombre d’entre eux ne sont pas originaires de Déodatie, qui ont leur place dans la ville, étant des habitants comme les autres. La période de rentrée étant définitivement terminée pour ces étudiants, souhaitons leur désormais bonne chance dans leurs études en terre déodatienne !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *