Search
jeudi 19 oct 2017
  • :
  • :

« Après cette fête, vous allez vouloir tout refaire chez vous ! »

Tel est le slogan de la Fête de l’Energie édition 2014, la 5ème, une manifestation d’envergure nationale, qui a lieu cette année en Lorraine du 4 au 25 octobre, via 4 étapes, chaque samedi du mois. Comme pour les précédentes éditions, les Espaces INFO – ENERGIE viennent à la rencontre du public avec un programme régional d’animations, dont l’élément phare est la « Caravane de l’Energie », une grande exposition itinérante proposant des animations aussi bien pédagogiques que festives, le tout de manière gratuite et ouverte à tous. Ce samedi 11 octobre, la caravane s’était installée sur la place Jules Ferry de Saint-Dié-des-Vosges, la seconde étape de cette 5ème édition, en partenariat avec la municipalité. Ce n’est cependant pas la première fois qu’elle fait une halte momentanée au chef-lieu du pays de la Déodatie, puisqu’elle y avait déjà élu domicile le temps d’une journée il y a 2 ans, en 2012, sur le parking de la rue Jacques Baligan près du monument aux morts.

Marc Frison-Roche votant pour le concours photo « Objectif énergie ! ».

Une proximité directe avec l’Hôtel de Ville déodatien qui n’est pas dû au hasard, a assuré l’adjoint au maire à l’Ecologie et au Développement Durable Marc Frison-Roche samedi après-midi, puisqu’il existe une réelle volonté de l’actuelle équipe municipale – emmenée par le maire David Valence – de se pencher sur les problématiques écologiques. Un adjoint qui a pleinement conscience qu’un terme tel que celui du « développement durable » reste abstrait pour la majorité des Déodatiens. La municipalité qui souhaite par ailleurs informer les habitants sur les enjeux réels de l’écologie à l’heure actuelle. Exemple concret : renseigner sur le tri des ordures ménagères et sur l’impact économique de ce dernier. Une manifestation que la Ville a accueillie avec un certain enthousiasme, qu’elle veut par ailleurs relayer via d’autres événements ayant trait à l’écologie, avec pourquoi pas un mini-salon donnant de la visibilité aux entreprises du bassin de la Déodatie engagées sur les questions écologiques, comme l’a suggéré Marc Frison-Roche.

On retrouvait donc à l’occasion de cette Fête de l’Energie sur la place Jules Ferry de nombreux stands destinés à renseigner la population sur diverses problématiques liées à l’écologie, divisées en « espaces », respectivement l’espace Sobriété énergétique – avec notamment la mallette « Eclairage » présentant les inconvénients et avantages respectifs des différents types d’ampoules disponibles sur le marché à l’heure actuelle – l’espace Efficacité énergétique, isolation et économies d’énergie, l’espace Energies renouvelables, des espaces conseils permettant d’échanger avec des conseillers sur les travaux envisagés ou de faire le point sur les aides financières disponibles. Mais la Fête de l’Energie, c’était aussi des animations familiales, via des jeux en bois proposés par la ludothèque itinérante Zazam, une roue des défis, un jeu de l’oie géant à l’initiative de l’association ETC… Terra, des spectacles – de camion-théâtre avec les « Livreurs », de musique avec le trio blues rock des « Boneyard Moan » et les « Woody’s » – de même qu’un grand concours photo, nommé « Objectif énergie ! », où le public était amené à voter pour les clichés jugés les plus représentatifs de catégories données, permettant de remporter un vélo d’une valeur de 300 euros. Une Fête de l’Energie des plus riches en animations et renseignements pour laquelle un grand nombre de Déodatiens se sont déplacés, preuve de l’intérêt croissant de la population à l’égard des questions écologiques, à une heure où la moindre économie est bonne à prendre.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *