Search
mardi 17 oct 2017
  • :
  • :

Conseil Municipal – Serge Vincent : « la situation de la ville appelle la sérénité. »

Serge Vincent lors du dernier conseil municipal.

Le dernier conseil municipal déodatien, au cours duquel l’audit externe commandé au cabinet Deloitte a été présenté, fut pour le moins houleux (lire notre compte-rendu ici). C’est vers la fin de ce dernier que Serge Vincent, chef de file du groupe d’opposition d’Union Pour Saint-Dié, a livré son ressenti – à chaud – sur ce conseil « financier », troisième et dernier volet d’une trilogie qui commença à la fin de l’été dernier. Il rappela tout d’abord 2 des mesures avancées par le groupe UPS pour redresser la situation financière de la ville, respectivement une nouvelle baisse de la taxe d’habitation – de 5% – afin de relancer l’attractivité de la ville, ainsi qu’une baisse du prix de l’eau (lire le récent communiqué d’UPS à ce propos ici), précisément le sujet qui fit sortir David Valence de ses gonds, se sentant attaqué dans sa probité personnelle lorsque Serge Vincent affirma que le maire utilisait des arguments allant dans le sens de la Lyonnaise des Eaux.

Des propos que le porte-parole d’UPS a répété, ayant le sentiment que le maire « n’a pas la réelle volonté de faire baisser le prix de l’eau à Saint-Dié-des-Vosges », ajoutant qu’il n’est lui même pas coresponsable du prix de l’eau élevé, en rapport aux dires de David Valence lors de la séance. Le contrat avec la Lyonnaise des Eaux, signé en 1989, qu’il rappela avoir été voté au conseil municipal par pratiquement tous les élus – de droite comme de gauche – incluant « des amis politiques » de l’actuel maire. Revenant enfin sur la forme de ce conseil municipal, Serge Vincent a déploré un « long monologue de 3 heures de la part du maire, ce que ne devrait pas être un conseil municipal », tout en qualifiant la sortie du premier magistrat à son encontre de « show », « préparée à l’avance », avec « l’impression d’être à ce moment là dans un tribunal ». Serge Vincent estime par ailleurs que « le maire est dans la polémique et l’agressivité, alors que la situation de la ville appelle la sérénité », invitant David Valence à « retrouver son calme et à réunir les commissions à l’avenir ».

J.J.




3 réactions sur “Conseil Municipal – Serge Vincent : « la situation de la ville appelle la sérénité. »

  1. DAVID BECKER

    SI ON VEUT RENDRE LA VILLE ATTRACTIVE IL FAUDRAIT PEUT ETRE BAISSER AUSSI LE PRIX DE L EAU L ADDITION EST SALEE SURTOUT POUR CEUX QUI CONSOMMENT PEU:5 M3 facture de 57 EUROS FAITES LE CALCUL

    répondre
  2. Lambrecht

    Étonnant! Und es chevaux de bataille du maire actuel ,lors de sa campagne, était justement de faire baisser le prix du m3, inadmissible pour une ville qui souffre déjà de sa situation économique …

    répondre
  3. felxhat

    Je ne suis pas étonné, Monsieur Valence montre son véritable visage. C’est un Politique et il ne souci pas de SAINT DIE mais de sa carrière Politique comme M. PIERRET avec qui il entretien des relation très cordiales bien que M. PIERRET est amené la ville dans cette situation catastrophique. Il ne devait avoir qu’un mandat… Dommage pour les déodatiens qui n’ont pas choisi un homme qui aimait sa ville.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *