Search
mercredi 23 août 2017
  • :
  • :

FIG – L’architecture côtoie la photographie à la Nef.

Dominique Métreau aux côtés de David Valence.

Double vernissage à la Nef ce vendredi 3 octobre dans le cadre du 25ème Festival International de Géographie ! En effet, c’est simultanément que les expositions « Microcosme urbain, un espace public intériorisé » et « De la Lande Ecossaise à la Tate Modern » ont été inaugurées par le maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence cet après-midi, en présence d’une grande partie de son équipe municipale et de Dominique Métreau, l’artiste photographe alsacien qui propose au public ses photographies très travaillées des Îles Britanniques. 2 expositions pour 2 domaines différents – l’architecture et la photographie – pour un sujet commun : l’habitat, thème de ce FIG édition 2014. « Microcosme urbain, un espace public intériorisé » prend la forme de 10 projets de diplômes de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de nancy ainsi qu’un projet suisse, représentés par 10 maquettes agrémentées pour chacune d’entre elles d’un panneau présentant le projet associé. On y retrouve par exemple le projet de l’école de la mode « Marie Mercier » à Saint-Dié-des-Vosges (voir la photo ci-dessous). « De la Lande Ecossaise à la Tate Modern », c’est avant tout une réflexion sur les paysages en perpétuelle évolution que peuvent offrir Îles Britanniques par le biais de la photographie, juxtaposant des paysages naturels – marqués généralement de l’empreinte de l’Homme – aux paysages urbains.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *