Search
mercredi 18 oct 2017
  • :
  • :

FIG – Remise du prix « Amerigo Vespucci » aux lauréats ce dimanche.

Le prix « Amerigo Vespucci » – en référence au navigateur italien du XVème siècle – récompense chaque année des ouvrages se rapportant à l’aventure et au voyage (lire notre précédent article à ce sujet ici). Un prix qui se décline en deux catégories : « jeunesse » et « adulte », parrainés respectivement par la MAE (Mutuelle Assurance Elèves) et le Crédit Mutuel Enseignant. C’est ce matin, au sein de la Tour de la Liberté, que les deux distinctions ont été remises aux talentueux lauréats, en présence de membres des deux jury, du maire David Valence et de nombreux élus de l’équipe Saint-Dié Avenir. Pour cette 25ème édition du FIG, c’est le roman de Laurent Mauvignier qui s’est détaché aux yeux des 15 membres du jury « adulte », présidé par Abdelkader Djemaï, lui même lauréat en 2003. Intitulé « Autour du monde » et disponible depuis le 4 septembre 2014 aux Editions de Minuit, il était en compétition avec 11 autres ouvrages. Un livre qui fait naviguer entre le local et le global, avec en toile de fond le terrible tsunami qui frappa le Japon en mars 2011. L’auteur, qui s’est vu remettre le prix ainsi qu’une médaille d’or des mains du maire, s’est dit très heureux, une récompense « inattendue » pour quelqu’un qui avoua ne pas être un voyageur dans la vie, ajoutant avec humour qu’il est la preuve vivante que l’« on peut voyager derrière son bureau ».

Le volet « jeunesse » du prix « Amerigo Vespucci » a quant à lui été remporté par Daniel Picouly – auteur – et Nathalie Novi – dessinatrice – pour leur ouvrage documentaire haut en couleurs « Et si on redessinait le monde ? », paru aux Editions Rue du Monde. Un album que la présidente du jury « jeunesse » Eliane Roturier a par ailleurs qualifié de « magnifique ». Daniel Picouly étant malheureusement absent, il a néanmoins écrit un texte spécifiquement pour l’événement – « Saint-Dié à tout prix » – mettant en valeur le travail de la dessinatrice, estimant que « le mérite revient à Nathalie, par la magie de son trait ». Cette dernière, largement félicitée par l’assemblée, dont faisait partie notamment le président du MAE des Vosges Gilles Chrétien, n’a pas manqué d’affirmer l’appartenance de la littérature dite « jeunesse » à la vraie littérature, malgré ce que certains peuvent penser. Recevant les même honneurs que son colauréat du jour, Nathalie Novi a été doublement félicitée, puisque c’était aujourd’hui son anniversaire ! Les deux primés ont également apposé leur signature sur le livre d’or de la ville, chacun leur tour, aux côtés de celle du premier magistrat David Valence. Une cérémonie suivie d’un traditionnel pot de l’amitié et d’une présentation de « Autour du monde » par son auteur.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *