Search
mardi 24 oct 2017
  • :
  • :

Les oeuvres de Cécile Antoine à retrouver à la Maison du XXIe siècle jusqu’au 30 octobre.

Cécile Antoine (à droite) aux côté de Marie Pierret.

On peut sans hésitation affirmer que Cécile Antoine est une artiste-peintre accomplie, puisque cette auto-didacte pratique cet art depuis 1985, soit plus de trente années. Trente ans durant lesquelles sa technique, mais aussi ses sujets et ses sensibilités ont évolué, travaillant désormais majoritairement dans le domaine de l’abstrait, tout en continuant à se chercher, à s’améliorer. De plus, Cécile Antoine, qui est à la tête de l’association « l’Atelier » depuis 2005, a par extension organisé les quatre éditions du « Petit-Montmartre », dont la dernière eut lieu cet été. Ses oeuvres, exposées à une vingtaine de reprises, en France mais également à l’étranger – en Allemagne et en Pologne – se retrouvent pour 26 d’entre elles dans les murs de la Maison du XXIe siècle déodatienne, du lundi 6 au jeudi 30 octobre, accompagnées de trois créations peintes respectivement par ses deux fils – Gérard et Eric – et sa petite fille Mylène. Des créations exclusivement abstraites sans lien particulier entre elles, permettant ainsi à chacun d’y chercher et d’y trouver quelque chose…

C’est la première fois que l’artiste expose en ces lieux, se montrant par ailleurs très fière car selon ses mots la Maison du XXIe siècle est un endroit qui « interpelle, qui touche énormément ». Des propos réitérés par Marie Pierret, qui fut la première présidente de l’association « Turbulences », estimant quant à elle que ce type d’exposition « est la preuve que le projet d’ouverture était possible, malgré ce que beaucoup pouvaient alors en penser », faisant référence aux difficultés que l’association rencontra lors du lancement du projet, dans les années 90. Et Pascal Schnelzauer, actuel vice-président de l’association « Turbulences » de rajouter : « cette maison, quand on y entre, on s’y sent tout simplement bien. » Un vernissage, qui s’est tenu hier soir sur les coups de 18h, mis en musique par Philippe Bathelemy, pianiste de talent qui s’est proposé de lui même afin de remercier Cécile Antoine pour son invitation lors du dernier « Petit Montmartre ». Comme de coutume à la Maison du XXIe siècle, l’exposition est gratuite et ouvert à tous et à toutes durant les horaires d’ouverture au public de l’établissement, alors n’hésitez pas à vous rendre prochainement dans cette maison réellement dotée d’une âme afin d’y admirer ces oeuvres très intéressantes. Enfin, il est à noter qu’une vingtaine de peintures de Cécile Antoine sont simultanément exposées au restaurant « La Table Ô Restô », situé rue d’Artillerie à Saint-Dié-des-Vosges.

J.J.

Philippe Barthelemy au clavier lors du vernissage de l’exposition.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *