Search
samedi 19 août 2017
  • :
  • :

Nathalie Mandra succèdera à Jean-Marie Lalandre en tant que directeur du CCAS.

Jean-Marie Lalandre, conseiller régional et actuel directeur du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Saint-Dié-des-Vosges, prendra officiellement sa retraite au 1er mai 2015, mais se retirera de sa fonction dès la mi-décembre prochaine, au titre de droits de congés. Entré au CCAS en 1998 en qualité de chargé de mission, il accéda ensuite au poste de directeur, non sans avoir obtenu les concours nécessaires à l’exercice de cette fonction, dans un souci de légitimité et d’honnêteté. Aujourd’hui, Jean-Marie Lalandre a tenu à saluer toutes les équipes du CCAS déodatien et le travail remarquable qu’ils ont accomplis et continuent d’accomplir au quotidien. Des équipes totalisant 110 agents au total, qui ont su mener à bien les différentes missions qui leur incombent, tout en gardant à l’esprit le devoir premier du CCAS : aider les gens en grandes difficultés en faisant preuve d’un respect pour la personne, tout en sachant montrer une certaine fermeté lorsque cela se montre nécessaire, en ne tombant pas dans l’apitoyement et la fatalité. Un travail de longue haleine qui nécessite de nombreuses qualités – notamment humaines – qui ne peut être fait qu’avec des personnels motivés et volontaires. Car comme l’a rappelé monsieur Lalandre, les Déodatiens confient aux agents du CCAS ce qu’ils ont de plus précieux : leurs enfants, parents et proches malades.

Comme l’a souligné ce matin le maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence, le poste de directeur du CCAS demande un grand nombre de compétences, notamment dans le domaine de la gestion et dans le domaine juridique, mais aussi une certaine loyauté – puisque le directeur applique la politique en matière d’action sociale du premier magistrat ainsi que de l’adjoint aux Affaires Sociales, fonction actuellement occupée par Françoise Legrand – un dévouement de tous les instants, de même qu’une grande disponiblité et réactivité. La franchise envers les différents collaborateurs est également de mise et se montre nécessaire pour avancer de manière objective. De fait, lorsque ce poste s’est ouvert il y a de cela quelques semaines, des interrogations ont pu légitimement être émises quant au futur successeur de Jean-Marie Lalandre – dont l’action au sein du CCAS est reconnue et saluée par le maire – puisqu’il fallait trouver la « perle rare », une personne qui disposerait à la fois de l’important bagage de compétences requis et des qualités humaines nécessaires.

Cette personne, c’est Nathalie Mandra, très familière de la ville de Saint-Dié-des-Vosges – envers laquelle elle se dit très attachée – et du contexte actuel de cette dernière, puisqu’elle y arriva il y a maintenant 20 ans. Par le passé, elle travailla notamment au service Communication de la Ville, fut directrice du FIG et occupa la fonction de conseillère municipale. Détentrice d’un DESS Gestion des Entreprises et forte d’une expérience de 15 années dans le secteur de l’aide à la personne, Nathalie Mandra souhaite avant tout continuer le travail mis en place par son prédecesseur, tout en apportant de nouvelles actions au fait des enjeux actuels imposés par la conjoncture. Elle devra par exemple générer les économies nécessaires au niveau du personnel. Attachée au respect des personnes, aimant le contact et la différence et se définissant comme quelqu’un non partisan, elle s’est dite prête aujourd’hui à assumer les responsabilités qui lui incombent. La prise de fonction de Nathalie Mandra sera effective dès le lundi 27 octobre prochain – en tant que chargée de mission – avec dans un premier temps une période de tuilage, qui prendra la forme d’un tandem avec Jean-Marie Lalandre, afin d’assurer une transition des plus fluides. Une fois sa nouvelle fonction pleinement endossée, elle devra de suite s’atteler au dossier concernant le déménagement de la maison de retraite La Chaumière et de ses 52 résidents, qui aura lieu en décembre.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *