Search
vendredi 18 août 2017
  • :
  • :

70ème anniversaire de la Libération de Saint-Dié-des-Vosges du 21 au 23 novembre 2014.

C’était il y a 70 ans déjà… en novembre 1944, les forces du IIIe Reich quittaient définitivement Saint-Dié-des-Vosges face à l’avancée Alliée. La fin de ce terrible conflit mondial était imminente, le régime Nazi s’effondrant quelques mois plus tard, le 8 mai 1945. Mais avant de quitter définitivement les lieux, l’occupant d’alors incendie la ville, qui se retrouve presquet entièrement détruite… lorsque les libérateurs Américains arrivèrent sur place, ils ne trouvèrent que des ruines. Une Libération qui fut de fait très peu fêtée par les Déodatiens, les habitants devant s’organiser pour vivre dans les décombres de leur cité. Afin de célébrer dignement cet événement, la municipalité organise de nombreuses animations – du vendredi 21 novembre au dimanche 23 novembre – mêlant un aspect solennel à un aspect plus festif. Car s’il s’agit bien là de se souvenir et ne pas oublier la destruction de la ville, il faut garder à l’esprit que la Libération de Saint-Dié-des-Vosges, c’est aussi et surtout la fin de l’occupation allemande de la ville – et tout ce qu’elle impliquait – ainsi que les premiers projets de reconstruction…

Les manifestations relatives à ce 70ème anniversaire débuteront vendredi 21 novembre à 19h à l’Hôtel de Ville, via le dévoilement du tableau « La supplique de Saint-Dié en 1944 », réalisé par le peintre déodatien feu Robert George, qui sera ainsi réinstallé au sein de la mairie déodatienne, une volonté du maire David Valence. Le lendemain matin, soit le samedi 22 novembre, les officiels se rassembleront devant la mairie afin de procéder à une tournée durant laquelle certains lieux de la ville seront officiellement renommés, adoptant les noms de personnes s’étant illustrées durant la Seconde Guerre mondiale. Entre autres, le Centre Social de Saint-Roch se dénommera désormais Centre social Germaine-Tillion – en hommage à la célèbre résistante – la place Saint-Just prendra quant à elle le nom de place Roger Souchal, résistant déodatien, notamment déporté au camp de Schirmeck. La tournée s’achèvera par une cérémonie commémorative à la stèle de la 103ème Division Américaine du quartier Foucharupt.

La grande majorité des animations prévues aura lieu samedi après-midi, et débutera avec un rassemblement rue Thiers à 14h30, qui sera succédé – à partir de 14h50 – d’un défilé de véhicules anciens, traversant le centre-ville déodatien avant de se garer sur la place du Général de Gaulle, où ils y seront visibles jusqu’au lendemain. Ensuite, c’est à 15h30 que l’actuel président de la Société Philomatique Vosgienne, Jean-Claude Fombaron, assurera une visite de l’exposition « Saint-Dié, avant-après », pour le moins originale puisqu’elle sera installée tout le long de la rue Thiers ! En effet, des photographies grand format prises autrefois seront disposées sur l’artère centrale de la ville, permettant à chacun de (re)découvrir Saint-Dié-des-Vosges telle qu’elle se présentait avant la guerre. Pour ceux qui ne pourraient pas assister à cette visite, dont le départ sera donné sur la place du Général de Gaulle, une seconde sera également proposée dimanche matin, à partir de 9h. Veuillez également noter qu’un hopital de campagne provisoire s’installera sur la place du Général de Gaulle à partir de samedi, et ce jusqu’au lendemain.

Bien entendu, de nombreuses animations se tiendront au sein du musée Pierre-Noël, telles que des lectures de témoignages, assurées de 15h30 à 19h par la Compagnie ACTE dans la cabane de la reconstruction, située au rez-de-chaussée, dans l’espace dédié au XXe siècle. Des lectures qui seront agrémentées par des interventions – diffusées sur des écrans – d’habitants qui vécurent les événements entourant la Libération de la ville. Sur les coups de 17h, c’est avec la présence d’officiels que l’exposition « La libération de Saint-Dié – Novembre 1944 » sera inaugurée, tandis qu’une exposition de photographies sera quant à elle vernie à la médiathèque Victor-Hugo quelques minutes auparavant, à 16h30. Toujours au musée Pierre-Noël, deux représentations du spectacle de l’académie de danse Brigitte Nicole seront proposées, à respectivement 16h et 18h.

Par ailleurs, la musique occupera une place très importante dans ce 70ème anniversaire, puisque pas moins de 5 animations lui seront relatives, se rapportant autant que faire se peut à l’époque célébrée : c’est le Big Band du Cemod qui aura l’honneur d’ouvrir les festivités musicales, avec à 16h un concert à la Tour de Liberté, puis à 16h45 au musée Pierre-Noël le jazz de Patrick Mischler & Compagnie interprétera des chansons populaires de 1944, tandis qu’à 20h30 la musique classique sera mise à l’honneur à l’Espace Georges-Sadoul, avec un concert de l’Orchestre d’Harmonie. En plus de ces 3 représentations, de 15h à 19h des groupes musicaux joueront des airs d’époque – au moyen notamment d’accordéons – en sillonnant la ville, s’arrêtant ici et là dans les bars croisant leur chemin.

Le dimanche matin revêtira un aspect plus solennel, avec une messe célébrée par Monseigneur Mathieu à 10h à la cathédrale, accompagnée de la chorale Franco-Allemande, sachant que cette année 2014 marque également le 40ème anniversaire de la reconstruction de la cathédrale. Une messe qui sera suivie d’un rassemblement des officiels à 11h15 au Monument aux Morts, à la fin duquel aura lieu la prise d’Armes, prévue pour 11h30. Enfin, l’anniversaire sera clôturé à midi par une réception au Grand Salon de l’Hôtel de Ville, à l’occasion de laquelle le maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence donnera une allocution. Enfin, sachez que l’UDAC participera à sa manière aux célébrations, puisque les restaurants membres proposeront les 22 et 23 novembre des menus – différents selon l’établissement – à tarif unique, fixé à 19,44 euros, comprenant apéritif, entrée, plat, dessert et café ! Le programme détaillé de l’anniversaire ainsi que la liste des restaurants participant à l’opération sont disponibles dès lors sur le site Internet de la Ville de Saint-Dié-des-Vosges.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *