Search
mardi 17 oct 2017
  • :
  • :

La commémoration du mardi 11 novembre 2014 en images.

C’est ce mardi que tombait cette année le 11 novembre, jour de recueillement durant lequel toutes les communes de France commémorent à l’unisson la signature de l’Armistice du 11 novembre 1918, marquant la fin de la Grande Guerre, il y a 96 ans ans déjà. En cette année centenaire du commencement des hostilités, au mois d’août 1914, cet hommage à tous ceux morts pour la France durant ce terrible conflit revêtait un aspect d’autant plus solennel. A Saint-Dié-des-Vosges, cette commémoration s’est déroulée en présence de nombreux officiels, élus – parmi lesquels le maire David Valence, les adjoints et les conseillers municipaux de la majorité et de l’opposition emmenée par Serge Vincent, le sous-préfet de Saint-Dié-des-Vosges Yves Camier, le député de la seconde circonscription des Vosges Gérard Cherpion, la vice-présidente du Conseil Régional Lovely Chrétien et Daniel Gremillet, sénateur des Vosges – et représentants d’associations du Devoir de Mémoire, mais aussi des sapeurs-pompiers déodatiens, de l’Orchestre d’Harmonie de Saint-Dié-des-Vosges – dirigé par son jeune directeur musical David Hurpeau – ainsi que des habitants venus nombreux.

Un hommage rendu en trois temps, avec tout d’abord au cimetière militaire des Tiges un dépôt de gerbe par les autorités au pied du Monument aux Morts, suivi d’un dépôt de bouquets de la Sidi Brahim sur les tombes des Chefs de Corps et sur le Monument du 11ème Bataillon des Chasseurs. La cérémonie s’est ensuite poursuivie aux Monuments aux Morts de Saint-Dié-des-Vosges, où David Valence, Yves Camier, Gérard Cherpion, Lovely Chrétien et Daniel Gremillet ont ranimé la flamme au pied de ce dernier. Après les lectures, dont celle du manifeste de l’Union Française des Associations de Combattants, l’heure était aux dépôts de gerbes par les officiels, dépôts suivis du traditionnel salut aux portes-drapeaux. C’est à l’Hôtel de Ville que cette matinée de recueillement s’est terminée, où le premier magistrat à prononcé un émouvant discours au sein d’un Grand Salon bondé, aux côtés de monsieur le sénateur des Vosges.« C’est tout un symbole que d’être ainsi coude à coude pour se souvenir de celles et ceux qui nous ont donné leur liberté » a estimé le maire, rappelant également que beaucoup d’entre eux furent « fauchés comme de l’herbe trop verte dès les mois d’août et septembre 1914 ». Avant de célébrer le verre de l’amitié, le sénateur des Vosges a quant à lui insisté sur le fait que « la liberté appartient dès lors que nous cultivons ensemble la solidarité ». Bel hommage que ce 11 novembre déodatien.

J.J.

Au cimetière militaire des Tiges.

Au Monument aux Morts déodatien.

Les élus ranimant la flamme au pied du Monument aux Morts. Lecture du manifeste de l’Union Française des Associations de Combattants par Daniel Lederlé.

Dépôts de gerbes :

Dépôt des industriels forains par Mickaël Koller et Robert Meyer. Dépôt des Combattants Républicains par – de gauche à droite – Colas Crouvizier, membre du Conseil Municipal des Jeunes; Bruno Toussaint, premier adjoint au maire chargé du monde combattant; Henri Fuzelier, président des Combattants Républicains de Saint-Dié-des-Vosges; Daniel Lederlé, délégué de la Légion Vosgienne pour Saint-Dié-des-Vosges.

Dépôt du Souvenir Français et de l’Union départementale des Combattants d’Afrique du Nord par – de gauche à droite – Antoine Mathis, membre du Conseil Municipal des Jeunes; le Docteur Jean-Paul Celzard, président du comité du SF de Saint-Dié-des-Vosges; Hubert Bernard, président de la section de Saint-Dié-des-Vosges de l’Union départementale des CAN. Dépôt par la Légion d’Honneur, de la Médaille Militaire et de l’Ordre National du Mérite par – de gauche à droite – Oscar Durr, délégué de l’association nationale des membres de l’ONM, comité de Saint-Dié-des-Vosges; Marie Frison-Roche; Gérard Roudot,président de la Société de la Légion d’Honneur de Saint-Dié-des-Vosges; André Mathis, Président de l’association des Titulaires de la Médaille Militaire de Saint-Dié-des-Vosges. Dépôt par le Conseil Régional par – de gauche à droite – Lovely Chrétien, vice-présidente du Conseil Régional de Lorraine; Ségolène Hassny; Paul Frison-Roche, membre du Conseil Municipal des Jeunes; André Mathis, président du comité de coordination des Associations Patriotiques et Militaires. Dépôt des autorités par David Valence, maire de Saint-Dié-des-Vosges, président de la Communauté de Communes et président du Pays de la Déodatie; Yves Camier, sous-préfet de Saint-Dié-des-Vosges; Gérard Cherpion, député de la seconde circonscription des Vosges, conseiller régional de Lorraine; Daniel Gremillet, sénateur des Vosges, conseiller régional de Lorraine.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *