Search
samedi 19 août 2017
  • :
  • :

Compte-rendu de l’assemblée générale des SRD : régler les problèmes du présent pour se tourner vers l’avenir.

L’heure du bilan de l’exercice 2013/2014 a sonné cette semaine pour le club de football des SRD, avec la tenue de son assemblée générale avant-hier soir au Palais Omnisports Joseph Claudel, soit 482 jours après la précédente. Des assises annuelles étonnamment peu peuplées, avec cependant la présence des cadres du club, dont le dirigeant – Ohran Turan – les entraîneurs et quelques joueurs. Une faible attendance pour cette assemblée générale importante quant à la vie future du club qui surpris Pierre Belfroid, actuel président du club depuis maintenant un exercice complet. Un exercice clôturé au 30 juin dernier durant lequel un certain nombre de changements ont été opérés, parmi lesquels l’arrivée de Raphaël Livramento en qualité d’entraîneur de l’équipe A ou l’externalisation des fiches de paye et l’appel à un expert comptable, une première pour le club.

Le rapport moral, présenté par monsieur le président – autour duquel se trouvaient entre autres Nicolas Blosse, présent en qualité d’adjoint aux Sports, le trésorier du club Yves Mangenot et le secrétaire Philippe Pissot, de même qu’Alain Derche, représentant du district des Vosges de football – se divisait en deux catégories : les objectifs de la saison en cours et les réussites de celle passée. Au niveau des objectifs, la priorité pour le club à l’heure actuelle est de se maintenir financièrement et d’éviter une situation de cessation de paiement, sachant qu’il manquait environ 75 000 euros au précédent bilan; le maintien de l’équipe A au plus haut niveau régional, soit la Division d’Honneur dans laquelle elle se situe en 3e position à l’heure actuelle; l’amélioration de l’image du club afin que ce dernier renvoie une image plus conviviale. De l’aveu même du président, le transfert de Kalidou Koulibaly du KRC Genk au FC Naples au début de l’été dernier est ce qui sauve le club financièrement cette saison, puisque les SRD – où le footballeur professionnel a été formé durant 4 années – ont touché une somme à hauteur de 52 000 euros lors de cette opération. Un apport arrivé au club le 8 août, de fait il n’est pas compté dans l’exercice 2013/2014 mais le sera dans le suivant.

Le rapport financier a quant à lui été présenté par Fabien Blot du cabinet d’experts comptables AGS, un rapport qui a mis en évidence les problèmes financiers dont souffre à l’heure actuelle les SRD. Pour 2013/2014, les recettes de fonctionnement se sont ainsi élevées à 129 679 euros, un chiffre relativement identique à l’exercice antérieur, mais où le montant des subventions apportées par la Ville de Saint-Dié-des-Vosges reste très important, puisqu’il est de 80 700 euros, soit 62% du total de ces recettes… Une situation que Nicolas Blosse a qualifié de non tenable à terme, impliquant que des solutions doivent être trouvées relativement rapide. Il ne s’agit cependant pas de réduire drastiquement le montant de ces subventions, mais plutôt leur volume, 62% étant une part jugée bien trop élevée par l’adjoint aux Sports, rappelant néanmoins que le football est un sport populaire qui ne sera bien entendu pas supprimé à Saint-Dié-des-Vosges . Les charges de fonctionnement sont quant à elles de 131 558 euros – en baisse par rapport à l’exercice précédent, où elles s’élevaient à 143 800 euros – mais elles restent cependant supérieures aux recettes. Des dépenses qui comprennent notamment l’achat d’équipement, les frais de voyage, d’arbitre et de la Ligue de Lorraine, mais aussi les salaires des joueurs, pour 68 823 euros. Sur l’exercice 2013/2014, le club réalise un déficit à hauteur de 12 230 euros, un déficit néanmoins moins important que précédemment, qui était de 15 863 euros. Au total, les pertes cumulées sont actuellement de 80 110 euros, mais il faut compter sur 44 000 euros de prêts extérieurs contractés. L’argent provenant du transfert de Kalidou Koulibaly permettra également d’en éponger une partie.

Les informations qu’il fallait également retenir lors de cette assemblée générale, en dehors des deux rapports, ce sont les effectifs actuels du club, fort de 278 membres, mais aussi des élections à l’unanimité au comité de messieurs Denis Saint-Dizier et Daniel Vaudeville, qui viennent rejoindre les neuf autres membres, comblant en partie les trois démissions qui eurent lieu lors de l’exercice passé. Deux « hics » ont été évoqués : les résultats de l’équipe B et les récents incidents – notamment lors d’une rencontre à Saint-Michel-sur-Meurthe – qui nuisent à sa réputation, de même que le nombre de terrains disponibles, jugé insuffisant par le président. Considérant que le prix d’un terrain de football avec son équipement (vestiaires, etc.) est d’environ 500 000 euros, la Ville de Saint-Dié-des-Vosges – au vu de sa propre situation financière – ne consentira pas à en construire de nouveaux a rappelé l’adjoint aux Sports, ajoutant qu’une solution pourrait cependant être trouvée du côté de l’intercommunalité. Enfin, il est à noter la création prochaine d’une équipe féminine, de l’organisation d’une journée « bénévoles » en janvier 2015 – ayant vocation à rassembler tous ceux qui ont aidés le club – ainsi qu’un grand tournoi « débutant » le mois suivant, en février. Une assemblée générale objective, où les réels problèmes actuels de ce club historique ont été pointés et non pas occultés, et où l’équipe actuellement en place fait preuve d’une volonté certaine afin de régler lesdits problèmes.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *