Search
jeudi 14 déc 2017
  • :
  • :

Félicitations à Loïc Preghenella et Patricia Giovinazzo, les deux Déodatiens lauréats du prix « Trajectoires » !

image_pdfimage_print
Les lauréats et les partenaires ce vendredi lors de la remise de prix.

Le concours régional « Trajectoires » récompense pour sa 15ème édition des créateurs d’entreprises talentueux de l’année 2013 ayant été accompagnés dans leurs démarches par ALEXIS-Lorraine. A l’initiative du concours, cet organisme est un un outil régional d’aide à la création, au développement et à la transmission d’entreprise depuis maintenant plus de 30 ans, puisqu’il fut créé en 1982. Fort de huit établissements répartis sur le territoire lorrain, ALEXIS-Lorraine accueille et accompagne les créateurs des TPE (Très Petites Entreprises, de moins de dix salariés) et leurs projets vers la réussite. Pour cette année 2014, 15 lauréats originaires des quatre départements de la région Lorraine se sont vus décerner pour chacun d’entre eux un prix – d’un montant de 1000 ou 2000 euros selon les cas – ce vendredi matin à l’Espace Cormontaigne de Yutz, en Moselle. Parmi eux, cinq sont originaires du département des Vosges dont deux de Saint-Dié-des-Vosges : il s’agit de Loïc Preghenella et de Patricia Giovinazzo, recevant respectivement des chèques de 2000 et 1000 euros. Les deux lauréats déodatiens ont ainsi tiré leur épingle du jeu parmi une centaine d’autres projets régionaux, après un entretien oral individuel – dix minutes de présentation suivies de cinq minutes de questions – devant un jury de quinze personnes, à Maxéville le jeudi 16 octobre dernier. Ce jury, constitué notamment de banquiers, de partenaires, de représentants d’institutions territoriales ou du droit des femmes, a ensuite très rapidement délibéré, puisque les créateurs retenus au terme de cet audit en ont été informés le mardi 21 octobre suivant.

Evoluant dans des secteurs d’activités très différents, les projets des deux entrepreneurs déodatiens récompensés partagent néanmoins deux points communs : dans les deux cas ils ont officiellement été lancés en octobre 2013, et tous deux ont bénéficié de l’accompagnement et du suivi d’ALEXIS-Lorraine la même année et durant plusieurs mois. Une aide que les deux lauréats ont reconnus comme des plus précieuses, sachant s’adapter au profil de chacun ainsi qu’au marché visé. Car si la finalité est identique, Loïc Preghenella et Patricia Giovinazzo ont des parcours professionnels totalement différents, et en conséquence avaient également des attentes envers ALEXIS-Lorraine différentes.

Dans le premier cas, arrivant au terme de sa formation de Master en IECA (Institut Européen de Cinéma et d’Audiovisuel) de Nancy, Loïc souhaitait créer sa propre société de production, après s’être fait la main durant ses études avec des amis en créant l’association « Clap ». Aujourd’hui, implantée au sein de la pépinière d’entreprises de Saint-Dié-des-Vosges, sa société de production emploie une personne et en implique une dizaine d’autres et réalise divers documentaires et reportages, aussi bien institutionnels que sportifs. Elle produit notamment la série de documentaires sportifs « Terrain de jeu », réalisée en partenariat avec le Conseil Général des Vosges. De parution mensuelle et d’une durée d’environ treize minutes, chaque épisode se penche sur un sportif ou une structure sportive originaire du département des Vosges. A titre d’exemple, le dernier en date est consacré au cycliste professionnel Nacer Bouhanni. Mais l’action de la société de Loïc Preghenella – encore très jeune et amenée à se développer à l’avenir – ne se cantonne pas à « Terrain de jeu » et travaille et a travaillé sur de nombreux autres projets, dont un documentaire sur l’ultratrailer salixien Stéphane Brogniart, intitulé « Un pas après l’autre ». Il a reçu son prix vendredi matin des mains d’un représentant de la banque CIC.

Le contexte était tout autre pour Patricia Giovinazzo, qui exerça durant une vingtaine d’années le métier de comptable, et dont l’idée d’ouvrir un magasin de vêtements destiné aux femmes dites « rondes » lui trottait dans la tête depuis un certain temps. C’est donc en en 2013, et à la suite d’un licenciement à la fin de l’année 2012, qu’elle décida de concrétiser ce projet et prit contact avec ALEXIS-Lorraine, non sans avoir au préalable effectué une étude de marché longue d’un an. Situé sur les quais déodatiens, sa boutique « répond à une demande » assure Patricia, se distinguant des autres magasins proposant des vêtements pour femmes spécialisés « grandes tailles » en visant une clientèle plutôt jeune, via une offre qui se veut à la fois fashion, dynamique et originale. Très fière d’avoir reçu ce prix Trajectoires édition 2013, elle voit en cette récompense une double reconnaissance, aussi bien envers le travail accompli que personnelle, renforçant sa conviction quant au succès de ce projet envisagé depuis longtemps. Un prix qu’elle reçut pour sa part des mains de la délégation régionale aux Droits des Femmes et à l’Egalité.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *