Search
mardi 22 août 2017
  • :
  • :

Les défunts dignement honorés ce dimanche 2 novembre.

La fête de la Toussaint tombait cette année un samedi, mais c’est hier, dans la matinée du dimanche 2 novembre, que la célébration officielle des défunts avait lieu à Saint-Dié-des-Vosges. Une célébration qui revêtait pour l’occasion un aspect à la fois solennel et intimiste, puisqu’aux côtés du maire David Valence ne se trouvaient qu’une majorité de ses adjoints ainsi que quelques représentants d’association d’anciens combattants, notamment messieurs Celzard, Durner et Mathis, respectivement président de la section locale du Souvenir Français, président du volet déodatien de la société l’Artillerie et président du Comité de coordination des associations patriotiques et militaires à Saint-Dié-des-Vosges. Un souhait du premier magistrat, qui a tenu à rendre hommage aux anciens maires de Saint-Dié-des-Vosges disparus, aux militaires morts pour la France, aux figures emblématiques de la ville, telles que Jules et Abel Ferry ou Albert Ronsin – conservateur du musée Pierre-Noël durant 2 décennies – mais également à tous les anciens conseillers municipaux désormais décédés.

Il est à noter que dans un souci d’équité, chaque tombe a été décorée par des pots de fleurs identiques – des chrysanthèmes ornées d’un ruban tricolore – exceptée la tombe des frères Ferry, où 2 gerbes y furent déposées. Une tournée ne débutant non pas au sein de l’un des 2 cimetières de la ville, mais à Colroy-la-Grande, où y est inhumé l’ancien ministre de la Reconstruction et du Logement Maurice Lemaire. L’assemblée s’est ensuite dirigée vers la commune d’Hurbache afin de se recueillir sur la tombe de Joseph Schaefer, conseiller municipal à Saint-Dié-des-Vosges durant les années 50, avant de se rendre au cimetière de la rive droite, le plus grand et plus ancien cimetière de la ville, où y reposent notamment les frères Ferry, Gaston Colnat, Paul Elbel ou Pierre Evrat. Enfin, c’est au cimetière de la rive gauche du quartier Foucharupt que cet hommage aux illustres défunts déodatiens s’est terminé, où les officiels se sont recueillis notamment à la mémoire de Robert Bernard – maire de 1997 à 2001, dont les cendres se trouvent au Jardin du Souvenir – de la famille Mansuy et de Michel Eby, ancien conseiller municipal décédé le 17 octobre dernier.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *