Search
mardi 24 oct 2017
  • :
  • :

Pierre-Percée : conférence « Les travailleurs chinois en France pendant la Grande Guerre ».

La conférence, intitulée « Les travailleurs chinois en France pendant la Grande Guerre », aura lieu ce vendredi 7 novembre à partir de 20h au Centre d’Interprétation et de Documentation de la Menelle de Pierre-Percée. Organisée par le cercle Louis Sadoul conjointement avec l’association « Guerre en Vosges », elle sera menée par Jean-Luc Staub.

« Le conflit qui devait être court s’est transformé, au bout de quelques mois, en guerre de position puis d’usure. Fin 1915, les pertes françaises s’élèvent à 659 000 tués. Si la guerre nécessite de plus en plus de combattants, il faut aussi faire tourner l’immense machine industrielle qui l’alimente. Les femmes travaillent déjà dans les usines, une autre source de main-d’oeuvre doit être trouvée. Après la bataille de la Somme de 1916, le même problème se pose pour les Britanniques. Le CIMO (Comité Interministériel de la Main d’Oeuvre) est créé en septembre 1915 dans le but de recruter de la main main d’oeuvre nationale et étrangère nécessaire à l’industrie, au commerce et à l’agriculture. Ainsi, la Chine va devenir un véritable réservoir de main d’oeuvre pour les Alliés. 140 000 travailleurs chinois, sous contrat français ou anglais, vont arriver en France à partir de 1916. Un certain nombre sera encore là en 1919, 1920. Ils participeront au nettoyage des champs de bataille et à la reconstruction sur les anciens territoires du front. »

J.J.




Une réaction sur “Pierre-Percée : conférence « Les travailleurs chinois en France pendant la Grande Guerre ».

  1. Michel

    En 1916, mon grand père de nationalité Russe est fait prisonnier en Pologne. Puis les Allemands le déportent dans le secteur du Donon pour travailler. A la fin de la guerre, il est libéré à Saint-Dié. Je recherche des informations sur les prisonniers Russes du Donon. Merci de me contacter : m.savoy@free.fr

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *