Search
jeudi 24 août 2017
  • :
  • :

Le quai de Lattre de Tassigny touché par un élan de solidarité ce samedi.

La Semaine de la Solidarité Internationale a débuté officiellement le samedi 15 novembre dernier, et pour marquer le coup à Saint-Dié-des-Vosges une grande manifestation festive se tenait sur le quai de Lattre de Tassigny, avec la présence de nombreuses associations et en partenariat avec la Ville de Saint-Dié-des-Vosges (voir notre présentation ici). Malgré un temps des plus incertain et grisâtre, les Déodatiens se sont déplacés en nombre afin de participer à cette grande fête où de nombreuses activités étaient proposées par le CCFD-Terre Solidaire, le Conseil Municipal des Jeunes, Amnesty International ou le groupe de lecture « Mamilire et Papivore », avec comme vecteurs communs la solidarité ainsi que la lutte contre toutes formes de discriminations. Des activités qui se sont matérialisées sous diverses formes, avec notamment la réalisation d’une grande solisphère dont le thème était « Les droits de l’enfant », la lecture à voix haute du livre « Si on redessinait le monde » – lauréat du prix Amerigo Vespucci Jeunesse obtenu lors du FIG 2014 – la diffusion de vidéos, une exposition sur le chantier « Sénégal » de 2012 – à l’initiative du Conseil Municipal des Jeunes et où une école fut rénovée – la promotion de la campagne d’Amnesty International intitulée « Fais pas l’autruche » ou bien encore une animation sur les droits fondamentaux proposée par le CCFD… Ce grand élan de solidarité est complété par une conférence de Nicelatte Niyongere qui sera donnée ce soir à partir de 20h15 à la Maison Charles de Foucauld – située au 5 rue de la Cathédrale à Saint-Dié-des-Vosges – où y seront évoqués les discriminations dont sont victimes les femmes dans de nombreux pays.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *