Search
samedi 19 août 2017
  • :
  • :

Retour sur un 70ème anniversaire de la Libération de Saint-Dié-des-Vosges dignement célébré.

Plusieurs milliers de personnes ont assisté au grand défilé de véhicules anciens samedi après-midi.

A Saint-Dié-des-Vosges, ces trois derniers jours l’heure était au souvenir, au recueillement mais aussi à la fête. Les manifestations mêlaient ainsi le solennel, respectivement les matinées de samedi et dimanche, à un volet plus joyeux et populaire samedi dès 14h30, heure du grand rassemblement rue Thiers précédant le défilé de véhicules militaires anciens. En présence de nombreux officiels, dont les deux vétérans américains Cranston Rogers et Jack Lawrence, de délégations étrangères – notamment allemande et belge, venue pour cette dernière de la ville d’Arlon avec laquelle Saint-Dié-des-Vosges est jumelée – de dix membres d’équipages de la frégate furtive La Fayette – dont son capitaine de vaisseau Serge Bordarier – d’un très nombre d’élus représentant la région, le département et les communes avoisinantes – dimanche matin plus de trente maires de villes et villages du secteur s’étaient ainsi déplacés pour la prise d’armes – mais aussi des Déodatiens, qui ont largement répondus présents lors de ce week-end du souvenir.

Pour l’occasion, la rue Thiers était samedi après-midi noir de monde pour accueillir les jeeps et autres camions militaires d’époque peints aux couleurs de l’armée américaine. Il n’y a guère que Saint-Nicolas et son grand défilé de chars qui pourrait se targuer de mobiliser autant de monde le long de l’artère principale de la ville ! Une grande fête où l’objectif initial, qui était de mêler le festif au solennel, a été largement atteint. Elle s’est conclue au sein du Grand Salon de l’Hôtel de Ville, où le maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence a tenu à remercier et saluer son équipe municipale, tout particulièrement son premier adjoint chargé du monde combattant Bruno Toussaint, mais aussi l’ensemble des services de la ville pour leur investissement et travail, qu’il a qualifié « d’exceptionnel ». Lors de son discours, le premier magistrat mit également l’accent sur l’importance qu’a été de commémorer dignement ce 70ème anniversaire, la dernière décennie où l’on retrouve des survivants et par extension la dernière avant le basculement de la mémoire vers l’Histoire.

Retrouvez ci-dessous une sélection de photographies illustrant les temps fort de ce week-end, ainsi qu’un récapitulatif de nos articles relatifs à cet anniversaire :

J.J.

Le concert du Big Band du CEMOD a fait salle comble samedi. De nombreux commerçants déodatiens ont également joué le jeu, dont Catherine Toussaint, ici aux côtés d’un soldat américain.

 

 

 

 

 

 

 

 

La compagnie ACTE relatait au musée Pierre-Noël des témoignages des habitants ayant vécu la destruction et la Libération de la ville. Le concert de jazz et chansons populaires de Patrick Mischler et Cie a également attiré beaucoup de monde.

 

 

 

 

 

 

 

 

L’exposition « La Libération de Saint-Dié – Novembre 1944 », installée au sein de l’espace XXe siècle du musée Pierre-Noël. La musique avait été mise à l’honneur ce week-end, avec ici le quatuor de saxophones du CEMOD qui s’est produit samedi au bar Thiers.

 

 

 

 

 

 

 

 

Visite commentée de l’exposition « Saint-Dié, avant, après » par Jean-Claude Fombaron, président de la Société Philomatique Vosgienne.
La grande messe célébrée par Monseigneur Mathieu, évêque de Saint-Dié-des-Vosges, qui lu plusieurs allocutions de Monseigneur Blanchet, prononcée de septembre à novembre 1944.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De nombreux maires des communes environnantes avaient fait le déplacement ce dimanche matin. Lecture par David Valence, maire de Saint-Dié-des-Vosges, de l’extrait du décret du 28 février 1949.

 

 

 

 

 

 

 

Ravivage de la flamme par Yves Camier, sous-préfet de Saint-Dié-des-Vosges; Gérard Cherpion, député des Vosges, conseiller régional de Lorraine; David Valence, maire de Saint-Dié-des-Vosges; Monsieur le Colonel Espitalier, délégué militaire départemental, chef de corps du 1er régiment de tirailleurs; Monsieur le Général Pfrengel, représentant le consul général d’Allemagne en France. Dépôt de gerbe du Souvenir Français et de la Société l’Artillerie de Saint-Dié-des-Vosges : William Mathis, vice-président du conseil général des Vosges; Docteur Jean-Paul Celzard, président du Souvenir Français de Saint-Dié-des-Vosges; Jacques Durner, président de la Société d’Artillerie de Saint-Dié-des-Vosges; Roland Bédel, vice-président du conseil général des Vosges. Dépôt de gerbe des vétérans de la 103ème Division d’Infanterie : Cranston Rogers, vétéran et président de l’association de la 103ème DI; Franck Lawrence, vétéran; Madame Partynski, veuve du vétéran Thaddeus Francis Partynski; Patricia Lofthouse, fille ud vétéran James Cunnally. Dépôt de gerbe par le conseil régional : Lovely Chrétien, vice-présidente du conseil régional de Lorraine; Rhalid Boutedja, membre du conseil municipal des jeunes; André Mathis, président du comité de coordination des associations patriotiques et militaires. Dépôt de gerbe des autorités : Daniel Gremillet, séntateur des Vosges; Gérard Cherpion, député des Vosges, conseiller régional de Lorraine; Yves Camier, sous-préfet de Saint-Dié-des-Vosges; David Valence, maire de Saint-Dié-des-Vosges; Monsieur le Général Pfrengel; Monsieur le Colonel Espitalier.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *