Search
vendredi 18 août 2017
  • :
  • :

Un « Talk Show Télé » pour informer et sensibiliser sur le SIDA.

Le SIDA est une maladie due à une infection par le VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine), affaiblissant le système immunitaire et causant de graves troubles sur la santé qui peuvent conduire au décès. En net recul depuis 2005 – pic de l’épidémie – c’est cependant encore plus de 1,5 millions de personnes à travers le monde qui en sont décédées au cours de cette seule anné. Pour sensibiliser et informer sur cette terrible maladie, chaque 1er décembre a lieu la Journée Mondiale de Lutte contre le SIDA, donnant lieu à de nombreuses actions à travers le globe. La ville de Saint-Dié-des-Vosges ne déroge bien entendu pas à la règle, et pour l’édition 2014 elles se déroulent en deux temps : seront installés le lundi 1er décembre au pied de la Tour de la Liberté de nombreux stands d’informations sur la maladie, qui seront accompagnés de l’opération « Chocolat chaud », d’un grand flashmob et d’un repas solidarité SIDA. Mais dans ce même cadre avaient également lieu ce jeudi 27 novembre un atelier d’information et d’échange à destination des collèges et lycées de la Ville autour du sujet « Jeunes et Homos, sous le regard des autres » le matin à KAFE/MPES, de même qu’un « Talk Show Télé » au sein de l’amphithéâtre de l’IUT de Saint-Dié-des-Vosges l’après-midi.

Durant 2h30 – de 14h à 16h30 – environ 70 élèves déodatiens issus majoritairement de classes de seconde ont assisté à un simulacre de jeu télévisé animé par Georges Gandolfi et sa troupe de théâtre « Arts, scènes et toiles de fonds ». Une fausse émission où tout cependant y était : on retrouvait ainsi 3 présentateurs, un chauffeur de salle – des rôles assurés par 4 des comédiens de la troupe, nommément Georges, Marc, Camille et François – mais aussi 5 techniciens plateau équipés de matériels professionnels, tels qu’une régie son, des caméras ou encore un écran géant retransmettant en direct « l’émission ». Le jeu à proprement parler opposait 4 équipes – nommées « Mario », « SMS », « Tatoo » et « Warning » – de 3 lycéens choisis dans le public par le chauffeur de salle. Les 8 filles et 4 garçons devaient ensuite s’affronter par le biais de questions de type QCM (Question à Choix Multiples) sur la maladie du SIDA, réparties en 10 thèmes différents et à raison de 4 pour chacun de ces thèmes.

Toute bonne réponse occasionnait une explication par un expert, car le but derrière cette action certes ludique était d’avant tout informer, sensibiliser et démystifier les notions de protection et de santé chez les jeunes. Un projet tout récent inité en 2014, que Georges Gandolfi a qualifié de « presque expérimental », dont c’était hier le second épisode, le premier ayant eu lieu quant à lui le 11 octobre dernier à Thaon-les-Vosges. Un « Talk Show Télé » à l’initiative de la Ville de Saint-Dié-des-Vosges via KAFE/MPES, qui souhaitait innover pour cette année et sortir du quartier Kellermann, en partenariat avec le Centre Hospitalier Saint-Charles – via notamment la présence du docteur Andréa Odinotte, spécialisée dans le dépistage des infections sexuellement transmissibles – le Centre Social Lucie Aubrac, le Foyer des Jeunes Travailleurs et de nombreux autres partenaires… Au terme des 40 questions, les 4 équipes repartaient avec une médaille commémorative de ce jeu télévisé un peu particulier, où indépendamment du score réalisé, chaque participant, de même que le public, repartait gagnant vis à vis de cette maladie.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *