Search
mercredi 23 août 2017
  • :
  • :

Visite de l’EHPAD « Les Charmes » par les futurs résidents et leurs familles dimanche dernier.

De gauche à droite : Nora Laroui, Nathalie Mandra, Françoise Legrand, Jean-Marie Lalandre.

Le nouvel EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Âgées) déodatien des Grandes Croisettes, baptisé « Les Charmes », situé en proximité direct de la Maison Mosaïque, et dont les travaux de construction s’achêvent en ce mois de novembre 2014, a été présenté aux résidents et à leurs familles avant hier par les membres du conseil d’administration du CCAS de Saint-Dié-des-Vosges, dont l’adjointe au maire en charge des questions relatives – entre autres – aux familles et vice-présidente du CCAS Françoise Legrand, de son actuel directeur Jean-Marie Lalandre, de sa successeur à ce poste Nathalie Mandra et Nora Laroui, future directrice du présent établissement qui prendra officiellement ses nouvelles fonctions ce jeudi 27 novembre. Des élus de l’équipe municipale avaient également fait le déplacement, nommément le maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence – qui est aussi président du CCAS – l’adjoint au maire Patrick Zanchetta et les conseillères déléguées auprès de madame Legrand, respectivement Jacqueline Thirion, Roselyne Froment et Marie-Claude Ancel. L’occasion était de ne pas seulement présenter le projet, mais aussi et surtout de faire visiter les vastes locaux de l’établissement, qui accueillera en priorité les résidents des EHPAD de « Flora Tristan » et « La Chaumière » – ouvert depuis 1968 – qui fermeront quant à eux prochainement leurs portes.

La baignoire thérapeutique d’une valeur de 10 000 euros.

« Les Charmes », dont le montant des travaux s’élève à 9 millions d’euros, pourra ainsi accueillir 68 personnes – dont 6 en accueil de jour et 2 en accueil temporaire – ainsi que 12 autres supplémentaires en UVP (Unité de Vie Protégée), située au premier des trois étages du bâtiment. Très bien équipé, l’EHPAD contiendra un espace de coordination pour les médecins et infirmiers, un PASA (Pôle d’Activités et de Soins Adaptés) –par ailleurs le seul en Déodatie et qui disposera d’une cuisine thérapeutique – un jardin extérieur, un petit salon de coiffure, de même qu’une baignoire thérapeutique largement modulable, assurant un meilleur confort des résidents à mobilité réduite et facilitant le travail du personnel. Chaque chambre – d’une superficie de 14 m² pour les simples et 16 m² pour les doubles – dispose d’un lit médicalisé avec un couvre-lit résistant au feu, d’un espace de rangement et d’une salle de bain spacieuse munie d’une douche à l’italienne.

L’EHPAD dispose d’un grand espace extérieur dédié aux jardins.

Le souhait des membres du conseil d’administration du CCAS déodatien a été de créer un lieu de vie et de convivialité, ouvert aux suggestions des familles et du personnel, notamment quant à l’agencement de l’espace. Le coût mensuel a assumer sera logiquement revu à la hausse, restant cependant moins cher que beaucoup d’autres établissement similaires, tout en gardant à l’esprit que « La Chaumière » est l’un des moins cher du secteur à l’heure actuelle. Au terme de la visite, la majorité des familles avaient l’air plus que satisfaites de ce nouvel EHPAD flambant neuf. Seul petit bémol : l’interrogation de certaines d’entre elles quant à la qualité de la nourriture, puisqu’elle ne sera pas cuisinée sur place mais livrée par un prestataire externe. Enfin, le transfert des résidents de « Flora Tristan » et « La Chaumière » ne débutera pas au 1er décembre comme il était initialement prévu, mais le 5 janvier 2015. Un léger report jugé nécessaire pour accueillir les futurs pensionnaires dans les meilleurs conditions possibles, permettant de plus de ne pas chambouler ces derniers pour les fêtes de fin d’année.

J.J.

 

 

 

 

 

 

Chaque chambre est équipée d’une grande salle de bain, avec douche et sanitaires adaptés aux personnes à mobilité réduite.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *