Search
mercredi 18 oct 2017
  • :
  • :

Vosges – Quatre cols vosgiens bloqués par les élus de l’association du massif vosgien ce mardi.

Crédits Photographiques : Claude Noël.

Comme prévu, plusieurs élus de l’association du massif vosgien, son président François Tacquard en tête, ont bloqué quatre cols ce mardi entre 11 heures 00 et 14 heures 00 : col de Bussang, col du Bonhomme, col de Saâles et col du Hantz. Malgré la réouverture du tunnel Maurice-Lemaire depuis six ans, la fréquentation des camions dans les cols vosgiens ne diminue pas. C’en est trop pour les élus et les citoyens des villes et villages traversés par ces poids lourds comme en témoigne la mobilisation ci dessous au col de Bussang.


Depuis sa réouverture le 28 septembre 2008 
par la société d’autoroute APPR, le tunnel Maurice Lemaire (anciennement Sainte-Marie-aux-Mines), 7 km de long) a connu une baisse de 75% de son trafic camions. En cause, une explosion du prix du péage qui est passé de 6 euros en 1999 à  17 euros aujourd’hui pour les automobilistes et de 12 à 63 euros pour les poids lourds.

Selon les conditions du nouveau contrat de 2009, le financement des travaux devait être assuré, d’une part par une augmentation modérée des tarifs péagers et d’autre part par les collectivités publiques dont certaines n’ont pas respecté leurs engagements entraînant un manque de financement de 16,5 millions d’euros qui aujourd’hui s’est traduit par une forte augmentation des prix du péage

Les cols du Bonhomme et de Bussang sont interdits aux transports en transit de plus de 3,5 tonnes et des contrôles sont opérés régulièrement par la gendarmerie qui constate peu de contrevenants.

Selon les élus de l’AMV, 60 000 habitants souffrent au quotidien de la pollution, du bruit et de l’insécurité liés au passage incessant de ces camions.

Les défenseurs du massif souhaite une action forte pour faire réagir les pouvoirs publics. Objectif :  la traversée de 1 000 camions jour et un coût du péage abaissé à 35,00 €uros.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *