Search
dimanche 22 oct 2017
  • :
  • :

129 nouvelles places de stationnement gratuites à compter du 1er janvier 2015.

Le stationnement à Saint-Dié-des-Vosges est l’une des nombreuses questions sur lesquelles l’actuelle équipe municipale emmenée par le maire David Valence s’est penchée. En effet, c’est une nouvelle mesure relative au stationnement – la 3ème – depuis leur arrivée aux affaires en avril dernier qui est désormais effective en cette fin d’année 2014, après la décision le 5 juin dernier de mettre en place – de manière provisoire dans un premier temps – le stationnement gratuit sur l’ensemble de la ville à partir de 15h les samedis après-midi (voir notre article à ce propos ici). Une mesure experimentale pour laquelle le succès fut au rendez-vous, avec notamment une large satisfaction des commerçants déodatiens, qui constitua de plus une bonne opération de publicité pour Saint-Dié-des-Vosges, qui pâtit d’une image de « ville chère ». Ce stationnement, qui permet entre autres de flâner plus longtemps au centre-ville, a été pérénnisé à la fin de l’été, le 20 août, en même temps que le retour à la gratuité de 303 places de parking et la création de 20 places – également gratuites – à proximité de l’ancienne piscine municipale (lire notre article sur le sujet ici).

Ainsi, à compter du 1er janvier 2015, ce sont 129 places de parking jusqu’alors payantes qui deviendront gratuites, portant le total de places gratuites supplémentaires depuis avril dernier à 432, soit 28,8% des emplacements existants à Saint-Dié-des-Vosges, où il en existe actuellement environ 1 500. Ces 129 places concerneront 2 secteurs, à savoir l’Hôtel de Ville, avec 10 places rue Colombières, 28 rue des Capucins, 12 rue Carbonnar, ainsi que les alentours des rues Saint-Charles et Dauphine, dans une logique de redynamisation de ces dernières, avec 15 places désormais gratuites rue des Orfèvres, 17 rue des Frères Simon, 30 rue des Jardins et 17 rue des Grands Moulins. A cela viennent s’ajouter et de manière expérimentale le passage en zone verte du haut de la rue d’Alsace et le passage en zone orange du haut de la rue d’Hellieule, où il ne sera possible de stationner qu’au maximum 2 heures de temps.

Cliquer pour agrandir.

Des modifications à retrouver sur le plan ci-contre, pour lesquelles se sont tout particulièrement impliquées le premier adjoint et chargé de la Tranquilité Publique Bruno Toussaint et l’adjoint aux Travaux Patrick Zanchetta. Qu’en est-il du manque à gagner pour la Ville quant à ces 3 mesures de stationnement ? « Il s’élévera à environ 10 000 euros pour cette année et à plus ou moins 15 000 euros pour 2015 » a assuré ce matin le premier magistrat, un manque à gagner que ce dernier a jugé largement acceptable au vu des retombées positives qui en découlent, sachant que des économies seront réalisées vis à vis des horodateurs. Enfin, cela permettra aux ASVP de se concentrer davantage sur les infractions relatives aux stationnements non autorisées sur les places réservées aux personnes handicapées.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *