Search
vendredi 15 déc 2017
  • :
  • :

Flashmob place Jules Ferry ce lundi à l’occasion de la Journée Mondiale de lutte contre le Sida.

image_pdfimage_print
En rouge, Laurence de l’association Aides 88, entourée d’une partie de la dynamique équipe de KAFE/MPES.

Le 1er décembre de chaque année a lieu la Journée Mondiale de lutte contre le Sida, afin de sensibiliser et d’informer sur une maladie dont le nombre de victimes est certes en net recul depuis 2005 – année où l’épidémie était à son paroxysme – mais qui malheureusement tue encore de nombreuses personnes à travers le monde. Par exemple, en France, ce sont toujours 8000 contaminations annuelles qui sont à déplorer. Ces Journées Mondiales permettent ainsi de rappeler que si le Sida tue moins qu’auparavant, il tue cependant toujours. Cette année, les actions s’inscrivant dans ce cadre ont débuté dès le jeudi 27 novembre dernier, avec une journée d’information et d’échange durant laquelle s’est tenue un « Talk Show Télé » dans l’amphithéâtre de l’IUT déodatien (voir notre article ici). Organisées par la Ville de Saint-Dié-des-Vosges via KAFE/MPES, elles se sont poursuivies ce lundi 1er décembre à partir de 18h sur la place Jules Ferry, en partenariat avec l’association nationale Aides, dont la section vosgienne est basée à Epinal et qui était représentée hier par Laurence et Guillaume. Une association créée en 1984, qui organise de manière régulière des actions de sensibilisation et de prévention envers le Sida, avec par exemple une soirée de dépistage vendredi dernier à Epinal.

On retrouvait ainsi installé au pied de la Tour de la Liberté un stand d’information, où s’y trouvaient de la documentation diverse sur la maladie ainsi que des préservatifs, et où y étaient également servis des chocolats chauds. A 18h30, c’est le flashmob aux sons exotiques et entraînants de la jeune troupe de danse déodatienne « Sista Dance » qui a réchauffé les nombreuses personnes ayant répondu présentes en ce froid lundi d’automne. Ouvert à tous, il était seulement demandé aux participants de marquer le coup en portant une touche de rouge, symbole de lutte contre le Sida. Une association de danse moderne des plus impliquées et présentes lorsqu’il s’agit de participer à ce type d’initiatives, puisqu’on les retrouvait déjà pour le flashmob au lycée Jean-Baptiste Jacques Augustin s’inscrivant dans le cadre d’Octobre Rose (voir ici), mais aussi pour celui du premier Salon Santé déodatien qui s’est tenu au début du mois de novembre (voir ici). Un flashmob succédé par un grand repas à la Tour de la Liberté auquel ont pris part 70 jeunes, parmi lesquels des internes aux lycées Beau-Jardin et Jean-Baptiste Jacques Augustin ou du Foyer des Jeunes Travailleurs. Un repas animé en musique et ponctué de scènes de théâtre-forum sur la thématique du Sida, jouées par la compagnie nancéienne « Le clou du spectacle » – déjà présents lors de la Marche Rose – avec l’intervention conjointe de la sexologue Norah Lounas.

J.J.

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *