Search
mercredi 18 oct 2017
  • :
  • :

La fibre optique destinée aux particuliers et professionnels à Saint-Dié-des-Vosges dès l’an prochain !

Nous vous avions évoqué la semaine passée les travaux de raccordement entre l’IUT déodatien et l’InSIC, afin que ce dernier soit pourvu de la fibre optique (article à voir ici). Un chantier réalisé par la Ville de Saint-Dié-des-Vosges, contrairement au déploiement de ladite fibre à destination des particuliers et professionnels, opéré par l’entreprise Orange suite aux engagements pris le 1er avril 2013 à Metz. Une vaste opération qui concerne également les villes vosgiennes d’Epinal et Golbey, pour laquelle Saint-Dié-des-Vosges en est le pilote, puisqu’elle se voit équipée la première. Ainsi, à l’horizon 2020, la totalité des 13 400 foyers déodatiens ainsi que les entreprises seront raccordés au Très Haut Débit. Concrètement, une connexion Internet disposant de la fibre optique se montrera bien plus rapide que l’ADSL – théoriquement jusqu’à 30 fois plus – aussi bien au niveau du débit descendant que montant, permettant par exemple d’utiliser plusieurs appareils multimédias en simultané, et ce de manière fluide et réactive.

« La fibre optique offre un confort certain à ses utilisateurs d’une part, et constitue un vecteur de développement économique essentiel d’autre part » a estimé hier après-midi le maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence à l’occasion d’un point sur le déploiement de la fibre en cette fin d’année, en compagnie du premier adjoint Bruno Toussaint, du conseiller délégué au développement numérique Mustafa Guglu, de représentants d’Orange, dont le responsable des relations avec les collectivités locales pour les Vosges Yves Robinot et de Jean-Claude Cravoisy, adjoint chargé des finances au sein de la Municipalité d’Epinal. Un point où l’occasion a été pour le premier magistrat de saluer la mobilisation de l’ancienne équipe municipale sur cette question – en particulier Olivier Caspary – qui s’est déroulé en 2 temps, occasionnant un passage en revue du point de mutualisation de zone pour le centre-ville – le « lot 1 » déodatien, premier bénéficiaire comprenant l’hyper-centre – situé rue des Jardins et du noeud de raccordement optique, se trouvant quant à lui rue du Lycée.

Hormis des détails d’ordres techniques, ce bref passage en revue des équipements a permis d’apprendre qu’à la fin de l’année 2015 ce sont 4 900 foyers déodatiens qui seront raccordés, que l’abonnement à la fibre optique coûtera quelques euros supplémentaires par rapport à l’ADSL, que les foyers et entreprises éligibles pourront se tourner vers des fournisseurs autres qu’Orange, et que le prochain secteur couvert – le « lot 2 » – est encore à définir, la Municipalité souhaitant que soient raccordés en priorité la zone Hellieule et le quartier Saint-Roch, mais Orange reste l’ultime décisionnaire. Ses représentants ont par ailleurs estimé hier que les premières connexions « fibrées » entrant dans le cadre de ce déploiement ne seront pas effectives avant la mi-2015, voire la rentrée, car il faut savoir que chaque habitation doit valider le raccordement. Soit un véritable travail de fourmi une fois rapporté à l’échelle d’une ville de plus de 20 000 habitants telles que Saint-Dié-des-Vosges.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *