Search
lundi 11 déc 2017
  • :
  • :

Le Club Coeur et Santé déodatien a tenu ses assises annuelles jeudi dernier.

image_pdfimage_print

Crédits photographiques : Michel Hadet.

C’est jeudi 5 décembre qu’a eu lieu l’assemblée générale annuelle du Club Coeur et Santé de Saint-Dié-des-Vosges, au sein de la salle Carbonnar. Des assises qui se sont déroulées en plusieurs temps, avec tout d’abord un rapport d’activités pour l’exercice 2013–2014 présenté par la présidente Annie Thirion. Très actif, le club a ainsi organisé des séances de gymnastique et de marche nordique, des marches, des rencontres avec le club de Plombières, des visites aux malades en cours de réadaptation cardiaque à l’hôpital, une formation aux gestes d’urgence pour les scolaires, des parcours du coeur – scolaire et des familles – et a participé à l’assemblée générale de l’Association de Cardiologie de Lorraine – dont le CCS déodatien est partie intégrante – de même qu’à la journée sportive de l’ADAPEI et à la semaine du Coeur 2013. N’oublions pas également le récent financement d’un défibrillateur au moyen de 2 concerts et d’un don. Durant sa prise de parole, Annie Thorion a également tenu à remercier l’engagement des nombreux bénévoles ayant participé aux manifestations du club, fort à l’heure actuelle de 116 membres. Un bénévolat qui comptabilise plus de 2000 heures pour le seul exercice 2013–2014.

Ensuite, le trésorier Jean-Paul Besombes à présenté les comptes du clubs, dont les recettes proviennent des adhésions des membres, de dons et de subventions de la Ville mais également de l’hôpital. Puis les personnes présentes lors de cette assemblée générale ont pu visionner un diaporama sur les marches du dimanche et la marche nordique du lundi après-midi. Un diaporama préparé par Michel Antoine, responsable qui groupe organisant lesdites activités. La soirée s’est poursuivie par un autre diaporama, cette fois-ci sur l’arrêt cardiaque et le projet Défidéo et présenté par Jean-Louis Bourdon, membre du bureau du club et cardiologue de profession, suivi d’une formation aux gestes qui sauvent pour les membres qui n’ayant pas encore sensibilisés à ce propos, encadrée par l’infirmière en cardiologie Guilaine Bedel. L’assembée générale s’est conclue par un traditionnel pot de l’amitié.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *