Search
mardi 24 oct 2017
  • :
  • :

L’esplanade Victor-Schoelcher officiellement baptisée ce matin.

Le nom de Victor Schoelcher, homme politique français du XIXe siècle, célèbre pour son action en faveur de l’abolition définitive de l’esclavage, est à nouveau présent à Saint-Dié-des-Vosges. Le 22 novembre dernier, lors du 70ème anniversaire de la Libération de la ville, le rond-point Victor-Schoechler avait été renommé Henri-Karcher, du nom de ce capitaine français qui en avril 1945 reçut la reddition du gouverneur allemand de Paris Dietrich von Choltilz. Ce matin, à l’occasion de la Journée Internationale des Droits de l’Homme, l’esplanade située juste en dessous de la Tour la Liberté a été officiellement baptisée esplanade Victor-Schoelcher. Une idée impulsée par William Mathis, vice-président du conseil général des Vosges et maire de Saint-Michel-sur-Meurthe. Une inauguration pour laquelle étaient présents de nombreux officiels et élus, représentants de la région, du département et de la Ville – dont une majorité des adjoints et conseilleurs municipaux, de la majorité comme de l’opposition – donnant lieu à une lecture d’articles de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme par le maire David Valence. L’article premier a bien entendu été énoncé, de même que le quatrième, se rapportant à l’esclavage : « Nul ne sera tenu en esclavage ni en servitude; l’esclavage et la traite des esclaves sont interdits sous toutes leurs formes. » Ensuite, les officiels ont procédé à un dépôt de gerbe, respectivement par le premier magistrat David Valence, la vice-présidente du conseil régional de Lorraine Lovely Chrétien et Jean-Marie Lalandre, conseiller régional de Lorraine. Un dépôt qui fut suivi d’un temps de recueillement et de la Marseillaise.

J.J.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *