Search
mercredi 26 avril 2017
  • :
  • :

Communiqué du collectif « Pour l’arrêt des bus à Lusse ». L'arrêt des bus à Lusse doit être rendu pérenne.

image_pdfimage_print

« A la suite d’une longue bataille des lussois et usagers du territoire, le 24 Janvier 2014, il est acquis la desserte expérimentale de Lusse par les bus TER SNCF nous notons avec satisfaction cette avancée [(Le 27 janv. Le bons sens l’a emporté ].

Dès l’issue de la réunion décidant l’arrêt à Lusse, l’Alsace montrait son dépit et, par E-Mail, M Dolle Philippe dépité écrit [28 janv. « Je vous invite à vérifier la définition de « bon sens »…]Nous écrivions que la bataille serait rude.

Le 17 février le premier bus s’arrête dans Lusse Centre. Le choix des dessertes repris par Alsace a été décidé sans concertation avec notre collectif.

Malgré les insuffisances relevées, nous soutenons cette avancée et proposons d’en étoffer la trame en juin. Le complément à l’existant sera soumis au Sous préfet de Saint-Dié-des-Vosges le 30 octobre et aux deux régions AOT. Nuls responsables n’ont répondu aux propositions.

Lors de la réunion du comité local d’activité de la ligne à Châtenois du 6 novembre, le responsable Alsace , estime ne pas vouloir continuer l’expérimentation compte tenu d’une fréquentation insuffisante ! (Le tableau repris était incomplet, NDLR.) Aujourd’hui nous sommes au carrefour de la décision : continuer ou stopper l’expérimentation.

En fait, c’est un NON politique qui semble être retenu sauf…si Alsace veuille bien retenir les éléments d’appréciations ci après :

*L’arrêt est-il utilisé = oui ou non ? Oui puisque il y a fréquentation, mais jugée insuffisante ? Qui peut fixer un chiffre ? Nous sommes dans une zone fortement impactée par le manque d’emplois et il faut offrir la possibilité de mieux ce déplacer au moindre coût avec les TER.

*Combien cela coûte = : 0 euros, à l’heure où les coûts sont souvent avancés, pas un seul centime d’euros n’est engagé. Et l’arrêt sécurisé a été modernisé par la mairie de Lusse. Il y a par contre des usagers qui paient l’usage du bus.

*Allongement du temps de parcours : insignifiant sur la longueur de la desserte Saint-Dié-des-Vosges-Sélestat.

*Quelle raison objective de supprimer : il n’y en a pas :

*Réflexion sur le transport : aucune réflexion menée jusqu’à ce jour contrairement aux attendus de janvier 2014 qui disait « … une réflexion du transport dans sa globalité et sur cette partie du territoire sera menée entre le Conseil Régional de Lorraine, le Conseil Régional d’Alsace et le Conseil Général des Vosges avant fin 2014. »

Nous sommes conscient qu’il faut redéfinir le plan d’organisation de la desserte et la pérenniser à condition de tenir compte de l’intérêt des populations, des usagers actuels et futurs. L’arrêt dans Lusse correspond bien à cette définition. Face à la remise en cause des services publics SNCF, nous pouvons encore faire bouger les lignes et nous en appelons tous les décideurs lorrains et alsaciens de se réunir à nouveau pour assurer la desserte de Lusse au populations.

L’arrêt doit être rendu pérenne. »

Pour le collectif : Fritz Lucien




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *