Search
jeudi 23 nov 2017
  • :
  • :

La Grande Fosse…Fait son théâtre Sur les planches

 Ce n’était pas une surprise tant la renommée de l’événement est grande. La neuvième saison de ce week-end du rire aux « Cimes Argentées » a fait un triomphe à la vedette invitée, Yann Stotz, et aux jeunes talents qui l’ont précédé. Le site de l’association est maintenant connu autant par les spectateurs de café-théâtre que par les professionnels du stand-up et les habitués des festivals d’humour.
Grâce à son réseau et à sa communication efficace, l’équipe organisatrice a rempli sa salle pour deux heures de plaisir, de clins d’œil et de rires.
Vendredi, Alex détenteur du trophée « Coq i rit » 2014 était invité pour jouer le Monsieur Loyal de la soirée. Il chauffait la salle pour accueillir les deux espoirs de l’humour : Mademoiselle Serge et Charles Perut. Il revenait à la communicative vosgienne d’inaugurer la soirée avec les encouragements de son fan club.
C’est avec une énergie folle que Mademoiselle Serge a embarqué le public vers la mer ; le voyage a été l’occasion de pointer comment le quotidien peut être agaçant, dérisoire mais quelques fois très drôle ou hilarant, seul, en famille ou en couple…

Une soirée pleinement réussie
Charles lui succédait dans un numéro de loufoquerie rare et un savoir-faire exceptionnel pour convaincre le public d’adhérer aux expériences d’un « pseudo-psycho-sociologue » à l’accent germanique non éprouvé. Cette complicité avec les spectateurs facilitée par ses talents d’improvisateur devait d’ailleurs être déterminante dans le vote du public sur les deux soirées pour lui décerner le trophée « Coq i rit » 2015. Alex venait clore cette première partie avec un sujet qu’il maitrise : internet, affres et désespoirs d’une humanité en recherche de communication et de relations… Libérés du trac, tous trois pouvaient ensuite profiter sereinement du spectacle de la « guest star » du jour, Yann Stotz également encouragé pour la seconde séance du samedi par son complice Laurent Arnoult. Ce dernier avait bénéficié de son propre soutien lors de son dernier passage au Zénith de Strasbourg.
Les artistes partageaient en fin de soirées tartines et autographes avec les organisateurs comblés et le public conquis et heureux. C’est Laurent Arnoult, qui s’était produit à La Grande Fosse en 2010 dans « Arrêtez de Mentir » qui devait remettre avec Jean-François Rohrer, pilote du Chalet Théâtre le trophée à Charles Perut. Ne manquez pas le One Man Show de Charles « Un poing c’est tout » à l’Espace Marceau d’Holtzheim (67) ce 16 mai ou à « Ze Artist » dans le 19ème à Paris le 19 mai.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *