Search
jeudi 23 nov 2017
  • :
  • :

La Ville de Saint-Dié-des-Vosges propose pour la première fois une aide au BAFA.

De gauche à droite : Nicolas Blosse, Caroline Privat, David Valence, Pierre Jeannel, Karine Sernaglia.

Brevet d’aptitude à la fonction d’animateur, le BAFA est indispensable à l’encadrement en accueil de loisirs ou en séjour. Cependant, le coût relativement élevé de cette formation décourage de nombreux jeunes candidats. A ce propos, et pour la première fois, la Ville de Saint-Dié-des-Vosges proposer d’aider 9 jeunes Déodatiens, en leur finançant la formation du BAFA à hauteur de 400 euros. Une somme que viendra compléter la CAF des Vosges, versant pour sa part une aide de 229 euros, sur la condition que le quotient familial n’excède pas 610 euros. Une action impulsée par Pierre Jeannel, conseiller municipal au sein de l’équipe municipale emmenée par le maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence, qui souhaitait rendre accessible ce véritable « sésame de l’animation » aux Déodatiens âgés de 17 ans à 25 ans, puisque ceux qui seront retenus n’auront d’une part rien à payer, mais n’auront également pas de stage à chercher.

En effet, via un partenariat avec le service Sports et Jeunesse de la Ville et l’association Lor’Anim, cette formation BAFA se déroulera en 3 étapes, avec tout d’abord un stage théorique de 8 jours pendant la dernière semaine d’août, qui aura lieu dans les locaux du Palais Omnisports Joseph-Claudel. Un stage assuré par l’association Lor’Anim, de même que le stage final d’approfondissement, d’une durée de 6 jours et ayant pour sa part lieu lors de l’été 2016. Enfin, un stage pratique de 14 jours minimum – soit 98 heures – sera effectué lors d’un accueil de loisirs mis en place par le service des Sports et Jeunesse. Une aide comportant toutefois une contrepartie, ceci afin de responsabiliser les lauréats du diplôme, prenant la forme d’une semaine à 10 jours de travail à effectuer à la Ville. La sélection des 9 candidats s’opérera en fonction de la motivation, voire au moyen d’un tirage au sort préalable si le nombre de postulants se montre trop important. La limite des candidatures est quant à elle fixée au lundi 15 juin prochain, sachant qu’une communication auprès des lycéens a été effectuée en amont et qu’une première réunion de rencontre avec des élèves se tiendra ce samedi.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *