Search
jeudi 23 nov 2017
  • :
  • :

L’Office de Tourisme Intercommunal propose désormais les guides « Locations » et « Hébergements ».

De gauche à droite : Alban Rodriguez, Caroline Privat, Patrick Lalevée, Marylène Cendre.

C’est à la rentrée dernière qu’a été votée la création de l’EPIC – Etablissement Public Caractère Industriel et Commercial – par le conseil communautaire de la Communauté de Communes de Saint-Dié-des-Vosges. Une structure effective depuis le 1er janvier 2015, mais réellement mise en place à la fin du mois de février lors de l’assemblée constitutive de l’Office de Tourisme Intercommunal (voir ici). Une assemblée qui vit l’élection du président Patrick Lalevée, également maire de Plainfaing, et des 3 vice-présidents, nommément Caroline Privat, adjointe au maire de Saint-Dié-des-Vosges notamment au Tourisme, Jean-Marie Claudepierre, créateur et actuel dirigeant de la Confiserie Des Hautes-Vosges, et Jean-Luc Dieudonné, maire de Taintrux, mais où ont également été définis les différents axes de développement pour l’année en cours, au nombre de 8. C’est précisément dans le cadre de ces axes qu’ont été créés 3 guides touristiques, dont 2 de ces « nouveaux produits » ont été présentés mardi par Patrick Lalevée, Caroline Privat et la directrice de l’EPIC Marylène Cendre. Intitulés « Locations saisonnières » et « Hébergements », ils seront bientôt complétés par « Loisirs, découvertes et restauration ».

« Nous avons travaillé dans l’urgence, sans réelle charte graphique, mais dans un véritable souci de professionnalisation et de ciblage. Le support papier est indispensable aujourd’hui encore. Ces guides couvrent les 9 communes de l’intercommunalité de Saint-Dié-des-Vosges, également avec la mise en valeur d’établissements qui étaient déjà partenaires des anciens Offices, soit à peu près la totalité du massif des Vosges, de Gérardmer à la Petite-Raon » ont affirmé les responsable de la structure lors de cette présentation officielle, ajoutant de plus qu’« il y aura toujours notre centrale de réservation, c’est un gros « plus » pour notre établissement. Il s’agira aussi de valoriser le tourisme à travers la ruralité, le patrimoine, l’industrie et le sport, et d’être aussi le plus réactif possible, répondre aux attentes en moins d’une journée, notamment avec notre site Internet. Nous avons tout sur place : forêts, montagnes, pistes de ski, sentiers de randonnée, gastronomie… Ce qu’il nous manque, c’est de nous faire connaître… ». Une promotion du territoire qui ne fait par ailleurs que débuter véritablement, puisque le mardi 26 mai prochain, le comité de direction de l’EPIC se réunira afin de proposer le nouveau format des guides édition 2016, avec une véritable charte graphique et une réelle identité. Ces produits seront notamment proposés sur les foires et autres salons du tourisme. Enfin, un groupe de travail va oeuvrer sur une véritable marque de qualité et nouer des contacts avec nos voisins directs, tels que Lunéville, l’Alsace ou la Vallée des Lacs.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *