Search
lundi 20 nov 2017
  • :
  • :

Assemblée générale de l’association de gestion du Centre Social Lucie Aubrac : un exercice 2014 marqué par des mouvements de personnel.

Le mois de juin est chaque année propice aux assemblées générales, puisqu’il vient précéder les vacances estivales. L’heure est au bilan pour de nombreuses associations déodatiennes, où l’occasion est de revenir sur l’exercice passé tout en se tournant vers la future rentrée de septembre 2015. L’association de gestion du Centre Social Lucie Aubrac ne déroge pas à la règle, car c’est le vendredi 12 juin qu’elle tenait ses assises annuelles. Comme l’an passé, ce sont plus d’une cinquantaine personnes qui étaient ainsi présentes aux côtés de la présidente Andrée Lhomme, dont de nombreuses familles adhérentes de l’association, des élus de la Ville, des partenaires du centre social ainsi que les directrices du CCAS déodatien et du Centre Social Lucie Aubrac, respectivement Nathalie Mandra et Stéphanie Demange. Dans son rapport moral, la présidente a qualifié la rentrée 2014 de « quelque peu mouvementée », en rapport aux effectifs frileux observés à la halte-garderie jusqu’en décembre dernier. En conséquence, il fut demandé du chômage partiel pour 4 employées de ladite garderie. Un chômage obtenu, mais au terme de négociations infructueuses, une seule des 4 salariées est restée, ceci après avoir acceptée une baisse d’heures et un changement de poste. Les 3 autres furent quant à elles licenciées, après une décision du conseil d’administration. En conséquence, l’association recrutait à la fin du mois de décembre, afin que la halte-garderie ouvre à nouveau tous les après-midi, de 13h30 à 18h. Cette ré-ouverture à mi-temps constitue par ailleurs sa principale perspective pour 2015.

Concernant les autres secteurs, celui des 4/15 ans a bien fonctionné, la Ville de Saint-Dié-des-Vosges ayant de plus confié un certain nombre d’enfants au centre social, compte tenu de la mise en place de la réforme des rythmes scolaires. Aucune inquiétude vis à vis du secteur adulte, où la multitude d’activités et de sorties a une fois de plus contenté la grande majorité des adhérents y ayant participé. Les actions réalisées durant l’exercice 2014 furent nombreuses et variées, avec un certain nombre d’entre elles organisées en partenariat avec les partenaires habituels du centre social : l’EHPAD des Charmes (anciennement la Chaumière), la Maison du XXIe siècle, la maison de santé KAFE/MPES, le Centre Social Saint-Roch et bien entendu la Ville de Saint-Dié-des-Vosges, à travers notamment les chantiers jeunes. On retiendra également le franc succès remporté par la traditionnelle bourse aux jouets – organisée depuis maintenant 33 ans et forte de 143 exposants en 2014 – par la fête de fin d’année offerte aux enfants et par le marché aux puces, qui fut une fois encore un grand moment de partage et d’échanges, et ce malgré la pluie. Le bilan financier pour l’exercice 2014 a pointé un résultat comptable défavorable, avec un total de dépenses s’élevant à 506 881 – en baisse de 8000 euros par rapport à 2013 – pour 489 007 euros de recettes – en diminution de 23 300 euros par rapport à 2013 – soit un déficit de 17 900 – contre 2500 euros en 2013. Il s’explique en partie par des mouvements de personnel, qui ont marqué l’année 2014. Cependant, l’association garde la confiance et le soutien de ses principaux partenaires, nommément la Ville de Saint-Dié-des-Vosges et la CAF des Vosges. L’assemblée générale s’est terminée par un traditionnel pot de l’amitié, préparé par l’équipe d’animation du centre social.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *