Search
dimanche 19 nov 2017
  • :
  • :

Assemblée générale de l’Union Territoriale des Retraités CFDT des Vosges : la condition des retraités au centre du débat.

Militer et faire entendre la voix des retraités, ce sont là les missions principales de l’Union Territoriale des Retraités CFDT des Vosges. Des réunions régulières ainsi que des participations à des colloques constituent la majorité du calendrier de la section vosgienne, forte à l’heure d’environ 340 adhérents. La section décline également son activité à travers l’envoi de questionnaires, notamment à propos du « Fil Bleu » et les transports dans le département. Mais son activité reste et restera celle des militants sur le terrain. Et comme l’a rappelé la secrétaire départementale Françoise Pigenele lors de l’assemblée générale annuelle de l’association : « comme en juillet 2014, nous renouvelons notre participation cette année à la campagne des saisonniers à Vittel et Contrexéville avec la Région Lorraine ». Cette assemblée générale, pour laquelle étaient présents une quarantaine de personnes, s’est tenue ce matin dans les locaux de la maison de santé KAFE/MPES du quartier Kellermann. Bien qu’elle fut consacrée à la présentation de l’habituel rapport d’activités, cette réunion s’est tout particulièrement penchée sur le vaste sujet de la condition des retraités, aussi bien matérielle que financière.

A ce propos, la loi d’adaptation de la société au vieillissement fut abordée. Les responsables de la section ont par ailleurs insisté sur ce point : « durant l’année écoulée, nous sommes restés mobilisés et nous restons vigilants sur la date d’application de cette loi maintes fois reportée. Nous exigeons sa mise en oeuvre au 1er janvier 2016. Dès que nous avons appris que le projet de loi était inscrit à l’ordre du jour du Sénat, nous avons sollicité une entrevue avec le sénateur des Vosges Daniel Gremillet. La délégation composée de 3 membres du bureau de notre Union Territoriale a été reçue le 3 mars dernier. Le sénateur a soutenu en séances publiques nos propositions d’amendement. » Se faire davantage entendre, tel est le souhait principal des militants retraités. Autre sujet évoqué lors de ces assises annuelles : l’accompagnement des personnes âgées et l’accessibilité au logement pour les personnes en perte d’autonomie. « 80% des retraités souhaitent aujourd’hui rester chez eux le plus longtemps possible. Il faut pour cela adapter les logements » a insisté Alain Dollé, secrétaire adjoint. Il reste beaucoup à faire dans ce domaine, et ce point sera assurément inscrit à l’ordre du jour du prochain congrès de l’UTR, qui aura lieu l’année prochaine.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *