Search
samedi 18 nov 2017
  • :
  • :

Grand nettoyage de printemps au camp de la Bure ce week-end.

Les membres de la Société Philomatique Vosgienne n’ont pas ménagé leurs efforts samedi.

Samedi, une dizaine de membres de la Société Philomatique Vosgienne ont débroussaillé, scié, coupé, arraché, nettoyé et ramassé, lors d’une grande opération de nettoyage du camp de la Bure, perché sur les hauteurs du massif du même nom. Une initiative menée de bout en bout par la société savante déodatienne, après avoir obtenu l’accord de la Ville de Saint-Dié-des-Vosges et du musée Pierre-Noël, puisque ce dernier est en charge de ce site historique. « Cette opération de toilettage du site a lieu d’ordinaire tous les ans, mais elle pourrait de nouveau avoir lieu en septembre » a affirmé samedi matin Jean-Claude Fombaron, l’emblématique président de la Société Philomatique, ajoutant que le camp celtique est depuis environ 3 ans « en train de renaître », via un travail conjoint entre la société savante, le musée déodatien – notamment sa directrice scientifique Eléonore Buffler – la DRAC et l’INRAP. Cela s’est par exemple traduit par l’installation d’une toute nouvelle signalétique, il y a maintenant 2 ans. De plus, des archéologues de « nouvelle génération » travaillent à l’heure actuelle sur la Bure, plus précisement sur ce qui y a été trouvé lors des nombreuses années de fouille menées entre autres par Albert Ronsin et Georges Tronquart. Depuis l’arrivé de l’actuelle équipe municipale, un partenariat a également vu le jour entre la Ville de Saint-Dié-des-Vosges, la Société Philomatique et le Club Vosgien, afin de dégager des points de vue pour, selon les termes de Jean-Claude Fombaron, « rendre un sens au site », site qui avait principalement un rôle de protection et d’observation. A la mi-journée, ce grand nettoyage de printemps a permis de mettre en lumière 4 trous rectangulaires et profonds creusés dans du grès, soit l’emplacement très probable d’une petite guérite.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *