Search
vendredi 24 nov 2017
  • :
  • :

Si près de nous si loin du souvenir.

« Si, il est très important et nécessaire de commémorer l’appel du 18 Juin du Général De Gaulle, il semble aussi que l’on devrait se souvenir que beaucoup de ceux qui pour y avoir répondu ont souffert horriblement dans le seul camp de la mort situé sur le sol français, dans lequel 50 000 Déportés ont été internés dont 20 000 sont morts.

Le camp de NATZWEILER-STRUTHOF, situé à 45 Km , prés de ROTHAU, semble méconnu ou oublié de nos concitoyens pourtant une cérémonie nationale y a lieu  le troisième week-end de chaque année sous la Présidence du Ministre des anciens combattants.

Un Déodatien bien connu, interné dans ce lieu maudit sous le numéro 16 982, participait à cette cérémonie parmi les cinq derniers survivants présents, fait part de sa déception du  silence de la presse et de l’absence de responsables des autorités de notre proche région à ces cérémonies commémoratives

La ville de SAINT-DIE-des-VOSGES était néanmoins  représentée à la veillée du souvenir par 10 personnes dont 8 membres  de l’Association  des Déportés Internés Résistants et Patriotes F N D I R P et 2 personnes sympathisantes. »

René THALMANN

Ancien du STRUTHOF




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *