Search
lundi 20 nov 2017
  • :
  • :

Vosges – Une remise à niveau du code de la route au lieu de l’amende pour les séniors. Une alternative proposée aux seniors coupables d'infractions au code de la route.

Ecrit par David Jeangeorges.

Photographies : Claude Noël.

Une convention a été signée par les autorités du département ce jeudi au Thillot. Elle définit les modalités de mises en oeuvre de mesures alternatives aux poursuites concernant les séniors ayant commis des contraventions routières.

Autour Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, de préfet des Vosges, étaient réunis Michel Mourot, maire du Thillot, le colonel Gilles Martin, commandant le groupement de gendarmerie des Vosges, Etienne Manteaux, procureur de la République au TGI d’Epinal, Michel Klein, directeur départemental de la sécurité publique, Fayçal Douhane, directeur de cabinet du préfet des Vosges et Catherine Louis, conseillère départementale du canton du Thillot.

Au lieu d’être verbalisés, cette convention proposera aux seniors de suivre une formation payante lorsqu’ils auront commis une infraction au code de la route. Cette formation leur permettra de rafraîchir les connaissances, souvent très anciennes du code de la route.

Les séances audiovisuelles, conviviales, comprennent une remise à niveau des connaissances routières, l’analyse de situations, la sensibilisation aux facteurs de risques liés à l’âge.

Elle s’adresse à des conducteurs expérimentés mais n’oublie pas qu’ils sont aussi cyclistes et parfois piétons.

Il ne s’agit pas d’évaluation : le permis de conduire des participants ne risque rien !




3 réactions sur “Vosges – Une remise à niveau du code de la route au lieu de l’amende pour les séniors.

  1. Loscillo

    Justice à deux vitesses, tout simplement.

    Tout le monde est censé avoir le même traitement (liberté, égalité, fraternité non ?). Pourtant, on veut rendre de plus en plus coupable les jeunes tout en favorisant les personnes âgées.

    Les stages de remise à niveau pour les personnes âgées devraient être obligatoire, même sans infraction. Pour la sanction, nul n’est censé ignorer la loi.

    répondre
  2. Jean

    Vous avez raison Loscillo, mais savez vous que les vieux se sont vos parents ?
    Alors si vous les aimez, un peu de tolérance. Merci

    répondre
    1. Loscillo

      La tolérance doit passer au-dessus de la raison. Ainsi, le policier qui arrête ses parents doit être tolérant avec eux ?

      Et la tolérance doit aussi être présente quand un père tue ses deux enfants avec 1,6 grammes d’alcool dans le sang ?

      Il faut arrêter de se contredire et appliquer réellement les sanctions. De plus, si vous voulez me voir plus tolérant, il serait judicieux de votre part de commencer par être respectueux avec les personnes âgées en ne les traitant pas de vieux.

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *