Search
vendredi 24 nov 2017
  • :
  • :

Deux blessés à l’arme blanche lors d’une rixe survenue à Saint-Roch dans la nuit de mardi à mercredi.

Il était environ 0h40 dans la nuit de mardi à mercredi lorsqu’une altercation éclata entre 3 jeunes du quartier Saint-Roch et 2 individus alcoolisés, suite à une provocation de ces derniers. Le ton montant, l’un des jeunes, âgé de 17 ans, est remonté chez lui pour en informer son père, qui est allé à la rencontre des 2 provocateurs, par ailleurs bien connus des services de police. La situation s’est rapidement envenimée, et des coups furent portés par l’un des 2 violents en direction du père et de son fils, qui ont ensuite reçu tous 2 un coup de couteau de la part du second individu. Identifiés immédiatemment, ces 2 jeunes adultes ont été interpellés hier matin par la brigade de la Police Nationale de Saint-Dié-des-Vosges. Reconnaissant partiellement les faits, ils seront déférés dès demain.

J.J.




5 réactions sur “Deux blessés à l’arme blanche lors d’une rixe survenue à Saint-Roch dans la nuit de mardi à mercredi.

  1. Michel

    A La Bolle-Grandrupt à Saint-Dié, le danger viendrait plutôt des chasseurs. Aller dans son jardin devient de plus en plus dangereux. Mardi il était 05h47 pour le premier tir.
    Que font les autorités ?

    répondre
      1. Michel

        Pour info :
        Je viens de refaire une énième demande à la ville de Saint-Dié des Vosges.
        Voilà 15 ans que ça dure et toujours pas de réponse. (patience)
        J’ai également fait une demande à la préfecture des Vosges, je n’ai obtenu que des réponses sans intérêts mais en faveur de la chasse.
        – Pour avoir réclamé un miroir routier pour sortir de mon quartier sans me faire tuer
        – Pour avoir réclamé l’arrêt de la chasse autour de chez moi pour sortir sans faire tuer
        je suis interdit de commentaire sur la page FB de la préfecture des Vosges.
        Voilà ce que j’appelle de la DEMOCRATIE, du « droit à la parole », pauvre France.
        On voit la puissance du lobby de la chasse, peu leur importe la vie des gens.
        ( … )

        répondre
  2. Michel

    Pourquoi n’ai-je pas fait appel à l’ASPAS ou à la justice ?
    Tout simplement parce que je crois que nous sommes dans un pays civilisé avec des élus intelligents. (Bon c’est vrai je ne suis pas tombé sur les bons.)
    Lorsque l’on signale un danger, un responsable normal devrait venir constater, ça me semble logique. Seul l’ONCFS m’a rendu visite, mais ils ne peuvent rien faire (à quoi ça sert ?)

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *