Search
dimanche 19 nov 2017
  • :
  • :

For the futures générations Le devoir de mémoire passe par le Struthof

C’est parce que le devoir de mémoire ne doit jamais s’éteindre… et parce que le souvenir doit être transmis aux jeunes générations que ce genre d’initiative mérite particulièrement d’être souligné. Aux manettes : on retrouve Sylvain Zanetti ; l’homme est bien connu en terres déodatiennes pour ses organisations d’événements et ce, vissant de multiples casquettes sur sa tête. Cette fois, c’est en sa qualité d’éducateur scolaire SIPFPro – Service d’Initiation et de Première Formation Professionnelle – qu’il a mené des opérations bien particulières, épaulé pour l’occasion de quatre de ses homologues, Isabelle Marin, Laurent Guéritas et Stéphane Chaumont.
Le quatuor exerce au sein de l’IME de Saint-Dié-des-Vosges, structure de l’ADAPEI 88… le groupe SIPFPro regroupant quant à lui des jeunes gens de 15 à 20 ans. L’objectif d’une telle structure étant de les accompagner vers une intégration dans le milieu social et professionnel. Et c’est un beau projet qui leur a été proposé cette année. Profitant du 70ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre Mondiale, l’équipe menée par Sylvain Zanetti avait concocté une série de temps forts débuté en décembre, et qui s’est terminée en ce mois de juillet. C’est donc sur les chemins du souvenir de la guerre que se sont rendus les jeunes… à commencer par une rencontre avec Marcel Helle. Cet habitant du secteur déodatien a en effet vécu la Libération du territoire. Il est intervenu face aux élèves à l’occasion d’un rassemblement commun avec des adolescents du collège Souhait. Et c’est un brillant exposé que l’intervenant du jour a offert au jeune auditoire.
Ce n’était donc là qu’une toute première étape de cette croisade vers la connaissance puisque le 3 juillet dernier, ce coup de projecteur sur le conflit mondial est monté en puissance avec une nouvelle intervention, cette fois de Sylvain Zanetti lui même qui, après un énorme travail de recherche et de synthèse, a dressé un panorama clair et précis de cette partie de l’histoire qui a amené les Nazis au pouvoir. De 1929 à la chute du Reich, en passant par les destructions, pillages, crimes de masse, racisme, inhumanité exceptionnelle des traitements infligés aux victimes de cette « autre Allemagne »… Mais aussi la Résistance française et ses héros.
A l’aide de supports cartographiques, l’éducateur a mené son intervention avec brio. L’occasion qui plus est de se familiariser avec plusieurs termes de vocabulaire, de projeter le film La Vie est Belle, ou encore, et ce fut le temps fort du projet, la visite du camp de concentration de Natzweiler / Struthof. C’était il y a quelques jours… Et l’initiateur des opérations de remercier vivement le directeur de territoire ADAPEI 88, Loïc Andrien, la directrice adjointe Noëlle Guillaume, et le chef de service Séverine Rollot.
A suivre éventuellement un échange sous forme de « débriefing » afin de « graver dans le marbre ce que les jeunes auront appris », conclut Sylvain Zanetti.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *