Search
dimanche 17 déc 2017
  • :
  • :

La nouvelle saison culturelle déodatienne change de forme.

image_pdfimage_print

Exit « sCENe+ ». La structure, née du fruit de la mutualisation des équipes du CEMOD, de l’Espaces Georges-Sadoul, de la NEF et de leurs programmations respectives, n’existe désormais plus. Pour la nouvelle saison culturelle déodatienne, des changements de forme ont en effet été opérés, avec « une programmation volontairement aérée » et « un repositionnement des lieux que sont la Nef et l’Espace Georges-Sadoul », comme l’a affirmé samedi matin le maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence lors de la présentation de ladite saison. Bien que sa forme change, le fond reste quant à lui inchangé. Le but étant toujours « d’amener la culture au plus des près des citoyens ». Des propos corroborés par la directrice de l’Espace Georges-Sadoul et du – récent – service des Spectacles Vivants Véronique Marcillat, estimant pour sa part que « la culture est synonyme d’ouverture, et cela passe par une programmation destinée à tous les publics ». Concrètement, la programmation de l’an passée ayant été jugée comme trop touffue et trop profuse, ce qui explique en partie la baisse du nombre d’abonnés, il a été décidé de l’aérer, de l’équilibrer et de la diversifier, en gardant à l’esprit la qualité et en conservant de nombreuses « têtes d’affiches ». « Chaque spectacle programmé a été auparavant validé à 100%. Nous n’avons pas à rougir de nos spectacles » assure à ce propos Véronique Marcillat.

Des spectacles populaires, durant lesquels se produiront entre autres Francis Huster et Cristiana Reali ou Frédéric Diefenthal et Michèle Bernier, qui côtoieront pour cette nouvelle programmation un concert d’Ibrahim Maalouf et de son électro-fusion, une soirée dédiée à la musique celtique ainsi qu’une soirée en hommage à Edith Piaf, le 19 décembre prochain, marquant ainsi le centenaire de la naissance de la chanteuse. Concernant les 2 principaux lieux du spectacle vivants déodatiens que sont la Nef et l’Espace Georges-Sadoul, la Municipalité a souhaité rendre à chacun leur esprit originel. Ainsi, la Nef redeviendra un plateau de création à part entière, un lieu de répétition et de création artistique, tandis que les spectacles seront désormais exclusivement donnés à l’Espace Georges-Sadoul. L’adjointe au maire déléguée notamment à la Culture Claude Kiener a pour sa part rappelé le partenariat existant entre le service des Spectacles Vivants et le milieu associatif déodatien. On pense notamment aux associations Côté Jardin, Musique Espérance et Arts et Essais. Le jeune chef d’orchestre et prodige de la musique David Hurpeau, également présent samedi et dont le travail a été une nouvelle fois salué, rappela quant à lui que le premier concert de l’harmonique de Saint-Dié-des-Vosges aura lieu lors du prochain FIG. La billetterie pour la nouvelle saison culturelle déodatienne sera ouverte du 15 au 30 juillet, puis à partir de la mi-août. Le nombre d’abonnements ne sera plus limité, et les tarifs seront très ouverts aux familles. C’est également à partir du 15 juillet que sera diffusé le dépliant contenant toutes les informations relatives aux spectacles constituant cette saison.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *