Search
dimanche 17 déc 2017
  • :
  • :

Les « Territoires de l’Imaginaire – Utopies, représentations, prospective », thème de la 26ème édition du Festival International de Géographie.

image_pdfimage_print

Le 26ème Festival International de Géographie approche à grands pas, puisque c’est dans un tout petit peu de plus de 3 mois que ce dernier sera lancé. Autour du thème des « Territoires de l’Imaginaire – Utopies, représentations, prospective », il mettra cette fois-ci à l’honneur l’Australie durant 3 jours, du vendredi 2 au dimanche 4 octobre 2015, conservant de fait le même format que l’an passé. Une nouvelle édition présentée officiellement ce vendredi après-midi à l’Espace Nicolas-Copernic, lors de la conférence régionale, pour laquelle étaient présents aux côtés du maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence le président fondateur du FIG Christian Pierret, le coordinateur de l’événement Patrick Schmitt, le nouveau président de l’ADFIG Gilles Fumey ainsi que les 2 vice-présidents de l’association, nommément Etienne Humbert et Olivier Huguenot. Une seconde conférence régionale – après une première l’an passé – durant laquelle ont été présentées les lignes directrices de cette future 26ème édition. Conservant une recette qui a su faire le succès du festival, c’est à dire proposer un programme ambitieux sachant se mettre à la portée de tous, le thème choisi cette année se veut néanmoins plus philosophique. Comme auparavant, les différentes réflexions menées lors des nombreuses conférences et autres tables-rondes amèneront des éléments permettant « de mieux vivre, et de bien vivre », selon les mots de Christian Pierret.

Au centre, Gilles Fumey, nouveau président de l’ADFIG.

Changement notable, Gilles Fumey succèdera cette année à Louis Marrou en tant que président de l’ADFIG. Professeur au Collège de France, maître de conférence et chercheur au CNRS, Gilles Fumey est enseignant-chercheur spécialisé en géographie culturelle de l’alimentation. « Pendant 3 jours, nous ne serons plus à Saint-Dié-des-Vosges, mais nous serons ailleurs » a affirmé vendredi le nouveau président de l’Association pour le Développement du FIG, dévoilant par la même occasion la création, pour la durée du festival, d’un pays imaginaire à Saint-Dié-des-Vosges. Un pays de fiction, avec des habitants et une monnaie, qui disposera d’une page sur le site Wikipedia à l’issue du festival. L’universitaire français Antoine Compagnon officiera en qualité de président du FIG 2015, et procédera à l’ouverture officielle, qui aura lieu le vendredi 2 octobre au soir, soit quelques instants après la traditionnelle inauguration la carte IGN géante installée à la gare SCNF déodatienne. Florence Aubenas, grande reporter d’investigation au Monde, et qui fut notamment enlevée et retenue en otage durant un mois en Irak, sera quant à elle le Grand Témoin du festival, tandis que le tandem Béatrice Colignon et Philippe Pelletier assurera pour la seconde fois la direction scientifique.

L’incontournable Salon du Livre aura pour président l’écrivain, scénariste, romancier, nouvelliste et auteur de BD Tonino Benacquista, surnommé « le champion des policiers malins ». Seront également présents pour ce salon Pierre Bordage, Axel Kahn ou Philippe Meyer. Enfin, des animations ayant trait à la diversité culturelle de l’Australie seront proposées au public. Elles se pencheront tout particulièrement sur l’art Aborigène, via par exemple des concerts de didgeridoo. La partie animation comportera toujours des déambulations à travers les rues déodatiennes, de même que du street art. De plus, 5 boutiques FIG seront installées à Saint-Dié-des-Vosges cette année. Elles proposeront notamment des produits culinaires australiens, dont une mystérieuse tourte… Un 26ème épisode de cette « manifestation extraordinaire », comme a été qualifié le FIG par David Valence hier après-midi, qui s’annonce d’ores et déjà des plus prometteuses.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *