Search
dimanche 21 oct 2018
  • :
  • :

Bilan positif pour les premières Journées d’Etudes Vosgiennes déodatiennes.

image_pdfimage_print

Crédits photographiques : Marc Fourniquet.

Pour la première fois, Saint-Dié-des-Vosges accueillait cette année les Journées d’Etudes Vosgiennes. Un 17ème épisode qui s’est principalement déroulé dans la salle François Cholé du musée Pierre-Noël, où s’y sont tenues 31 conférences gratuites, du vendredi 23 octobre au matin jusqu’au dimanche 25 octobre au soir. Elles occasionnèrent également des visites sur le site de la Bure, l’ensemble cathédral ainsi que le musée déodatien. Acteur majeur de la manifestation – avec la Fédération des Sociétés Savantes des Vosges et l’Université de Lorraine – la Société Philomatique Vosgienne, à travers son président Jean-Claude Fombaron, a tiré dimanche soir un bilan positif de ces journées culturelles transversales, qui mêlèrent à la fois l’Histoire, la Géographie et l’Art. Une première édition en terres déodatiennes qui donna en effet lieu à de nombreux échanges interactifs entre les intervenants et le public, venu relativement nombreux pour l’occasion. Egalement présent lors de la cérémonie de clôture, le maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence, venu accompagné de l’adjointe déléguée à la Culture Claude Kiener, a pour sa part souligné l’intérêt que représentent ces Journées d’Etudes Vosgiennes, notamment dans le cadre de la future communauté d’agglomération déodatienne. L’an prochain, c’est à Monthureux-sur-Saone qu’auront lieu les 18ème Journées d’Etudes Vosgiennes, respectivement les 21, 22 et 23 octobre.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.