Search
lundi 25 juin 2018
  • :
  • :

FIG – Inauguration de la place du « Brozoufland » ce samedi après-midi.

image_pdfimage_print

Imaginé par l’universitaire suisse Jean-François Stazsak, le « Brozoufland » est un territoire imaginaire et éphémère. Voisine cachée de la Bordurie d’Hergé, cette ancienne colonie suisse existe depuis bien longtemps, puisque Waldseemüller n’omit pas de la représenter sur sa fameuse planisphère publiée en 1507, mais de manière moins visible que l’Amérique. Depuis ce samedi après-midi, le « Brozoufland » dispose désormais de sa propre place à Saint-Dié-des-Vosges, en lieu et place et de l’ancienne place de la Faïencerie. Une place située à proximité directe de la Meurthe, le président de l’ADFIG Gilles Fumey souhaitant en effet qu’elle se trouve proche d’un point d’eau, « car là où il y a de l’eau, il y a de la vie ». « Saint-Dié-des-Vosges est marraine de l’Amérique, mais elle est aussi marraine du Brozoufland » a quant à lui affirmé le coordinateur du FIG Patrick Schmitt, lorsqu’il dévoila la plaque portant le nom de ce territoire fictif, qui disposera par ailleurs d’un article Wikipédia dédié à l’issue du festival. Une inauguration qui s’est déroulée aux sons de l’hymne du « Brozoufland », joué par son orchestre national dirigé par David Hurpeau.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.