Search
dimanche 21 oct 2018
  • :
  • :

L’EHPAD des Charmes, première étape de l’exposition itinérante « Saint-Dié en 1900 ».

image_pdfimage_print

Crédits photographiques : Marc Fourniquet.

De nombreux élus déodatiens étaient présents samedi dernier pour le vernissage de la première étape de « Saint-Dié en 1900 ».

Depuis samedi dernier, une exposition photographique est à retrouver jusqu’au 9 novembre à l’EHPAD des Charmes. Présentant des photographies en noir et blanc issues du fonds Weick, cette exposition en accès libre dépeint Saint-Dié en 1900. Elle a comme particularité notable d’être itinérante, puisqu’elle constitue la première des expositions s’inscrivant dans le cadre de l’opération « Culture hors les murs ». Ainsi, après l’établissement du quartier Saint-Roch, les photographies s’installeront ensuite à la résidence de l’Âge d’Or, du 14 novembre au 14 décembre prochains, à l’EHPAD de Foucharupt, du 9 janvier au 7 février 2016, puis à Saint-Déodat. Une initiative qui vit le jour afin de permettre aux résidents de ces structures de toujours disposer d’un certain accès à la culture. Ces derniers n’y ayant en effet plus ou très peu accès, car ne pouvant plus se déplacer au musée ou à la médiathèque. En partant de ce constat, la directrice du CCAS déodatien Nathalie Mandra a donc réuni autour des adjointes Françoise Legrand et Claude Kiener, respectivement déléguées aux Affaires Sociales et à la Culture, les représentants des différents EHPAD de Saint-Dié-des-Vosges. De là est née l’opération « Culture hors les murs », dont le lancement juste avant le début de l’édition 2015 de la « Semaine Bleue » n’est par ailleurs pas anodin. Un lancement qui s’est déroulé samedi dernier, avec le vernissage de cette première exposition photographique et pour lequel étaient présents de nombreux élus déodatiens. Mais ce nouveau projet ne se limitera pas à la seule rotation de « Saint-Dié en 1900 », puisqu’il comportera également des ateliers animés par un professionnel du musée ou de la médiathèque, de même qu’un moment d’échange intergénérationnel, avec la venue d’une classe de jeunes écoliers déodatiens dans chacun des établissements. A ce propos, des élèves de l’école Jacques Prévert se rendront ce mardi après-midi aux Charmes.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.