Search
jeudi 22 juin 2017
  • :
  • :

Tunnel Maurice Lemaire : l’aboutissement d’un long combat ?

image_pdfimage_print

« L’aboutissement possible d’un long combat : c’est ainsi que l’Association du Massif vosgien accueille le vote d’un amendement gouvernemental à la loi de finances, qui devrait permettre une baisse des tarifs « poids lourds » pour le tunnel Maurice Lemaire.
A cette occasion nous remercions tous les élus départementaux, régionaux, les députés et sénateurs qui se sont investis dans ce dossier depuis plusieurs années, du côté alsacien comme du côté lorrain, et toutes étiquettes politiques confondues.
Nous sommes désormais dans l’attente d’une indispensable validation par l’Union européenne de cet accord conclu entre l’État et la société des Autoroutes Paris-Rhin-Rhône, qui allonge la durée de la concession de l’A31 contre une baisse des tarifs du tunnel pour les poids lourds. Ne nous réjouissons pas trop vite, même si l’issue n’a jamais été aussi proche ! 
Par ailleurs, la question des véhicules légers reste posée. Il est indispensable que le prix du passage (8 euros) soit abaissé pour eux également, afin de permettre aux personnes de circuler librement d’un côté à l’autre du Massif.
Il est également nécessaire que des engagements très fermes soient pris sur le contournement de Chatenois (67), qui est le pendant d’une baisse des tarifs du tunnel. N’oublions pas cet enjeu majeur !

Nous réclamons désormais la mise en place rapide d’un comité de pilotage pour élaborer un schéma cohérent de circulation des poids lourds sur l’ensemble du Massif vosgien. La baisse des tarifs du tunnel Maurice Lemaire ne règle pas tout en effet !
Seule une définition claire et précise de quatre niveaux de service (1.Poids lourds en grand transit hors du massif. 2. Tunnel de Sainte-Marie-aux-Mines tourné vers l’accueil du trafic interrégional.3. Cols de Bussang, du Bonhomme et de Saâles voués au trafic interdépartemental. 4. Autres petits cols accueillant le trafic local) permettra de résoudre le problème de ce trafic.

L’Association du Massif vosgien, qui s’est mobilisée sans relâche depuis 7 ans pour qu’une solution soit trouvée sur ce dossier, souhaite accompagner sa résolution dans l’intérêt des habitants de nos montagnes. »

David VALENCE, Président de l’Association du Massif vosgien
François TACQUARD, Vice président en charge des transports




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *