Search
mardi 25 sept 2018
  • :
  • :

L’opération « J’adopte une ruche en Déodatie » se poursuivra l’an prochain.

image_pdfimage_print

Lancée en 2013 à l’initiative du Syndicat Mixte du Pays de la Déodatie et portée par la chargée de développement à la Biodiversité Mathilde Vincent, l’opération « J’adopte une ruche en Déodatie » répond à un double objectif, qui est d’éveiller la conscience des citoyens à la biodiversité, mais aussi de sensibiliser les scolaires, à travers des actions pédagogiques. Car les abeilles sont un maillon essentiel de la biodiversité, et constituent un excellent indicateur de l’état sanitaire d’un environnement. Pour la première étape de l’opération, par ailleurs nominée au premier trophée départemental du développement durable, 12 communes s’étaient mobilisées, parmi lesquelles Saint-Dié-des-Vosges, Provenchères-sur-Fave, Saint-Michel-sur-Meurthe et 9 communes de la Communauté de Communes du Pays des Abbayes. Chacune d’entre elles ont ainsi reçu 2 ruches de la part du Pays de la Déodatie, sachant de plus que des parrains s’étaient également associés à l’opération.

C’est samedi dernier, à l’Hôtel de Ville de Moyenmoutier, que s’est conclue la première étape de ce programme financé par la région Lorraine et l’Europe, avec les présences notables du président et des vice-présidents du Pays de la Déodatie, respectivement David Valence, Guy Drocchi et Philippe Georgel, d’élus des communes participantes et d’apiculteurs bénévoles s’étant montrés partie prenante de l’opération. Durant ce premier bilan, qui s’est montré globalement positif, David Valence a remercié les apiculteurs bénévoles ainsi que l’ensemble des participants, tandis que Philippe Georgel a tenu à préciser que cette année encore, l’utilisation des produits phytosanitaires a augmenté en France. Après une séance de dégustation des différentes variétés de miels produites lors de l’opération, le président David Valence a remis la récolte médianimonastérienne aux élus locaux. « J’adopte une ruche en Déodatie » se poursuivra l’an prochain, et fonctionnera désormais sur les fonds propres du Pays de la Déodatie. Elle accueillera également de nouvelles communes, dont Vervezelle, qui a d’ores et déjà confirmé sa participation.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.