Search
jeudi 20 sept 2018
  • :
  • :

Un temps d’échange sur les changements climatiques la veille du lancement de la 18ème Semaine de la Solidarité Internationale.

image_pdfimage_print

La Semaine de la Solidarité Internationale – SSI – est un rendez-vous annuel solidaire visant à sensibiliser quant à la solidarité internationale. Elle se tient lors de la 3ème semaine du mois de novembre depuis maintenant 17 ans, et donne lieu à un grand nombre de manifestations portant sur des thématiques diverses. Alors que la 18ème édition de la SSI débute aujourd’hui même, les sections déodatiennes des associations CCFD Terre Solidaire – Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement – et Artisans du Monde ont organisé hier soir à la salle Carbonnar un temps de rencontre et d’échanges autour de la problématique du changement climatique. Un choix opportun que de se pencher sur cette question à maintenant une quinzaine de jours de la COP 21. Lors de ce sommet international, qui aura lieu à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, ses participants décideront des mesures à mettre en place afin de limiter le réchauffement climatique à un maximum de +2°C durant le XXIe siècle.

Car pour Dominique et Hélène Paillard, respectivement présidents des antennes locales du CCFD Terre Solidaire et d’Artisans du Monde, les premiers touchés par les changements climatiques sont les plus pauvres et les plus défavorisés. Toujours selon eux, si rien n’est fait à ce niveau, dans certains pays, tels que le Bangladesh, des villes entières seront rayées de la carte. De plus, le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde, estimé à environ 850 millions, pourrait augmenter de 20% d’ici l’horizon 2050 si la situation actuelle ne s’améliore pas. Ce moment de réflexion, qui s’est conclu par un apéritif dînatoire et pour lequel s’était associée la jeune association Bokk Waref (en voir sa présentation ici), montrait également au public venu nombreux en quoi le commerce équitable contribue à la limitation du changement climatique, dans le sens où il ne nécessite pas une forte utilisation d’énergie.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.