Search
jeudi 19 avr 2018
  • :
  • :

Une maison du quartier Foucharupt ravagée par les flammes ce dimanche soir.

image_pdfimage_print

Il était 18h hier soir lorsqu’un incendie s’est déclaré dans une maison de la rue du Sergent-Stoecklin du quartier Foucharupt. D’une rare intensité, le feu s’est très rapidement propagé, ravageant l’habitation en à peine quelques instants. Bien que la source du sinistre ne soit pas encore connue avec certitude, elle pourrait être due à un court-circuit électrique. Prévenus par des témoins, les sapeurs-pompiers des centres de Saint-Dié-des-Vosges et Raon l’Etape sont immédiatement intervenus, sous le commandement du lieutenant Frédéric Tisserant. Ils ont été épaulés par des soldats du feu d’Anould, arrivés environ une heure plus tard afin de mettre en place un poste de commandement. Actuellement inhabitée, la maison touchée par l’incendie était destinée à stocker du matériel et des véhicules, dont des bouteilles de gaz ainsi que de nombreuses armes et munitions de collection. En conséquence, un périmètre de sécurité a été mis en place, en raison des risques encourus par le voisinage immédiat.

Dans la soirée, après que des obus, des roquettes et des balles aient été découverts en quantité significative par les secours, la décision fut prise d’évacuer les habitations dans un périmètre de 100 mètres autour de la maison incendiée. Un dispositif d’hébergement d’urgence a donc été instauré, en attendant l’intervention des services de déminage. 82 personnes ont ainsi été déplacées, dont 51 d’entre elles ont été relogées et 31 hébergées par des proches. Sur place, se trouvaient aux côtés des habitants du quartier le maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence – arrivé dès les premiers instants de l’incendie – le sous-préfet de Saint-Dié-des-Vosges Yves Camier, l’adjointe et conseillère départementale Caroline Privat-Mattioni, les adjoints Bruno Toussaint, Patrick Zanchetta et Nicolas Blosse ainsi que le directeur général des services de la Ville Bruno Didier. La Police Nationale était également présente sur les lieux de l’incendie, qui fut totalement maîtrisé dans la nuit.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *