Search
lundi 24 sept 2018
  • :
  • :

L’ancien établissement « La Chaumière » reconverti depuis bientôt 4 mois en internat.

image_pdfimage_print

Le 2 septembre dernier, un arrêté préfectoral a décidé la fermeture de l’internat du lycée Beau-Jardin, qui n’était plus conforme aux normes de sécurité actuelles. Prévenu seulement quelques jours auparavant, le 27 août, le directeur de l’Ensemble Scolaire du Val de Galilée Gérard Massoni s’est donc vu contraint de trouver très rapidement une solution. Grâce au soutien apporté par ses homologues des lycées Jules-Ferry et Georges-Baumont, une grande partie des internes ont pu être accueillis au sein des internats des 2 établissements pré-cités. Mais il restait à trouver un logement aux internes en Bac Pro Photographie, nombreux dans cette formation car cette dernière attire des élèves originaires de tout le territoire français. Après s’être résolu à décaler la rentrée scolaire de ce Bac Pro d’une semaine, une solution a finalement été trouvée, et le dimanche 7 septembre, les apprentis photographes ont intégré le bâtiment du quartier Kellermann qui accueillait autrefois les personnes âgées résidentes de la « La Chaumière », vide depuis l’ouverture de l’EHPAD des Charmes, le 14 février 2015.

Une opération de relogement de dernière minute qui s’est globalement bien déroulée, de manière pragmatique et pour laquelle Gérard Massoni fut aidé par la Municipalité déodatienne, à travers certaines de ses élus et ses services municipaux, mais également par le bailleur social Vosgélis, propriétaire de ce bâtiment de 4 étages situé rue Jean-Jaurès. Pour accueillir au mieux les élèves dans leur nouvel environnement, quelques travaux ont été effectués : les services techniques de la Ville ont passé un coup de peinture sur les murs, la cuisine a été ré-équipée et des employés de Vosgélis installent actuellement 2 douches supplémentaires par étage, et ce pour un coût de 50 000 euros. D’un loyer d’environ 7000 euros mensuels, cet internat provisoire accueille également depuis le lundi 2 novembre dernier, soit depuis la rentrée des vacances de la Toussaint, les internes filles et garçons du Beau-Jardin, de même que 2 élèves du collège Sainte-Marie. Il héberge ainsi 57 élèves en périodes scolaires, et ce pour les 2 à 3 prochaines années, en attendant qu’une solution d’hébergement pérenne soit trouvée par les responsables de l’Ensemble Scolaire, sachant que plusieurs projets sont à l’étude. A ce propos et à l’avenir, un internat pourrait voir le jour dans les locaux de l’actuelle Maison Saint-Joseph, une fois ses résidents définitivement installés à la Maison Saint-Déodat, comme l’a précisé ce mercredi après-midi Gérard Massoni, lors d’une visite de fin d’année du bâtiment anciennement « La Chaumière », presque 4 mois après sa reconversion. Il était notamment accompagné du maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence, des adjoints Dominique Chobaut et Patrick Zanchetta ainsi que d’un représentant de Vosgélis.

J.J.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.